INFORPRESS Ulisses Correia e Silva points out populism and excessive demagogy as threats to democracy INFORPRESS Tarrafal: l’Office au service des émigrants ouvre les portes pour «réchauffer» la relation avec l’émigration INFORPRESS Lisbonne: Le Centre Culturel de Cabo Verde accueille l’exposition de peintures «KONEXON» INFORPRESS PM states that January 13 is much more than a date on which the first elections were held INFORPRESS Porto Novo: FAO disponibiliza quase dois mil contos para apoiar famílias envolvidas na agricultura urbana INFORPRESS Ataque cibernético: Serviços da Polícia Nacional estão a funcionar bem e não há roubo de nada – Paulo Rocha ATOP 70ème EDITION DE L’EXPOSITION UNIVERSELLE DUBAÏ 2020 : LANCEMENT DE LA CAMPAGNE DE PROMOTION DE LA PARTICIPATION DU TOGO AIP La police lance une vaste opération contre le grand banditisme à Abidjan AIP Satisfaction des populations de Niakara pour le projet de maintenance des pompes hydrauliques villageoises AIP Législatives 2021 : des militants de base RHDP de Grand-Bassam souhaitent le respect de leur choix

Le président de la République s’entretient avec le ministre chinois des affaires étrangères


  6 Janvier      10        Politique (14195),

   

Kinshasa, 06 janvier 2021 (ACP)-Le Président de la République, Félix- Antoine Tshisekedi Tshilombo a eu des entretiens, mercredi au Palais de la Nation, avec M. Wang Yi, Conseiller d’État et ministre chinois des affaires étrangères, à la tête d’une forte délégation composée d’une dizaine de hautes personnalités de son pays. Il s’agit d’une visite de haut rang d’un officiel chinois en République démocratique du Congo, en début de l’année, depuis 30 ans; ce qui, dit-on, constitue un bon signe pour l’amitié sino-congolaise, vieille de plusieurs décennies.

Le patron de la diplomatie chinoise, qui était au terme d’une visite officielle de 48 heures en République démocratique du Congo, n’a fait aucune déclaration au sortir de son entretien avec le Chef de l’État.

De source bien informée, on apprend qu’il s’agissait des questions relatives au renforcement des liens de coopération bilatérale entre Kinshasa et Pékin à travers de nombreux projets communs en cours, notamment dans les domaines des infrastructures, de santé, de l’éducation, de nouvelles technologies et des mines. La lutte contre la pandémie de la COVID-19 a également été largement abordée.

Le ministre chinois des Affaires étrangères a, à cette occasion, annoncé au chef de l’État l’annulation par son pays de la dette publique de la RDC envers la Chine, évaluée à 180 millions de yuan, soit quelque 28 millions USD. Le gouvernement chinois a apporté un appui financier de 100 millions de Yuan pour soutenir des projets de développement et 2 millions USD pour soutenir la présidence congolaise, affirme-t-on. La même source renseigne, par ailleurs, que la prise par le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à partir de février prochain, de la présidence tournante de l’Union africaine à été aussi largement évoquée au cours de cette audience. Ce qui, estime-t-on, fera de la RDC et de son Président un interlocuteur attitré pour l’Afrique.

La visite de la délégation chinoise en RDC intervient 6mois seulement après le mini-sommet Chine Afrique tenu dans le cadre du renforcement de la solidarité entre la Chine et les pays africains pour la lutte contre la pandémie de la COVID-19. Mme Marie Tumba Nzeza et Eberande Kashmir Kolongele, respectivement ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et Directeur de cabinet a.i du Chef de l’État ont assisté à cette audience.

Dans la même catégorie