AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Cent quarante-quatre nouveaux cas enregistrés lundi APS MACKY SALL PROMET UNE RÉORIENTATION DES ALLOCATIONS BUDGÉTAIRES EN FAVEUR DE L’EMPLOI APS LE CHEF DE L’ETAT ANNONCE L’ALLÈGEMENT DU COUVRE-FEU À DAKAR ET À THIÈS APS L’ÉDITION 2021 DE LA CAN U17 ANNULÉE (MÉDIAS) APS DES FEMMES LEADERS POLITIQUES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR UN DIALOGUE CONSTRUCTIF APS HIÈS REÇOIT SA DEUXIÈME DOTATION DE VACCINS ANTI-COVID GNA COVID-19 Vaccination: GHS vaccinates 300,000 people within a week ANGOP COVID-19: ANGOLA DETECTA VARIANTES SUL-AFRICANA E INGLESA ANP Diffa : Forte mobilisation des femmes à la célébration de la journée du 8 mars dans la ville ANP Présidentielle au Niger : Mahamane Ousmane dépose un recours devant la Cour Constitutionnelle

Le Synamic-CI déplore la ruée des agents du ministère du Commerce vers d’autres administration


  21 Janvier      27        Société (29567),

   

Abidjan, 21 jan 2020 (AIP)-Le Syndicat national des agents du ministère du commerce de Côte d’Ivoire (Synamic-CI) a déploré la ruée des agents de son ministère de tutelle vers d’autres administrations, une situation occasionnée par l’absence de prime à la même dimension que les emplois de la famille de l’Economie et des Finances.

S’exprimant mercredi 20 janvier 2021 au cours d’une conférence de presse à Abidjan, le secrétaire général du Synamic-CI, Patrice Toto, a fait savoir que les agents du ministère du Commerce sont dans le désarroi avec des primes dérisoires qui leur sont distribuées par moment sans aucun fondement juridique.

Face à cette situation, le Synamic-CI attire l’aimable attention de son ministre de tutelle, Souleymane Diarrassouba sur la nécessité de prendre un acte conformément à l’arrêté interministériel pris depuis juin 2019. « Nous réclamons l’octroi de primes revalorisées aux agents du ministère du Commerce, surtout des primes indiciaires pour leur assurer de meilleures conditions de vies et de travail », a indiqué M. Toto.

Poursuivant, il souligne que des agents du ministère du Commerce par manque de moyens sont en train de mourir en cascades. «  Monsieur le ministre on vous demande pardon, essayez de régler les problèmes des agents du ministre du Commerce.  En tant que technocrate, il faille que vous vous penchiez sur la situation de vos collaborateurs que nous sommes par la prise d’un acte urgemment qui consoliderait une prime indiciaire », a-t-il déclaré.

(AIP)

Dans la même catégorie