MAP Le Maroc parmi les 10 premiers pays qui ont réussi le défi de la vaccination contre la Covid-19 (OMS) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Des affiches des candidats déchirées à Bocanda AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Adama Bictogo appelle à voter pour le candidat désigné par le RHDP à Aboisso sous-préfecture AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 356 nouveaux cas de COVID-19 notifiés le 3 mars 2021 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet de Bocanda invite les candidats à œuvrer pour la paix pendant la campagne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Au total 2 000 ménages vulnérables bénéficient de kits alimentaires et sanitaires à Abidjan AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le candidat RHDP de Tagadi et Sorobango veut continuer de soutenir les actions de développement du Gouvernement AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le candidat du PDCI compte défendre les intérêts de la population de Bonon APS MACKY SALL ANNONCE 8 MILLIONS DE DOSES POUR LA VACCINATION DE 4 MILLIONS DE PERSONNES APS LE PRÉSIDENT SALL PRÔNE LA FINALISATION DE LA STRATÉGIE NATIONALE DE PROTECTION CIVILE

L’OIGNON LOCAL SERA DISPONIBLE SUR LE MARCHÉ DANS UNE VINGTAINE DE JOURS (PRODUCTEURS)


  2 Février      18        Agriculture (1963), Société (29422),

   

Thiès, 2 fév (APS) – L’oignon local, en phase de maturation, sera vendu sur le marché national dans une vingtaine de jours, a annoncé mardi à Thiès (ouest) le président de l’Interprofession oignon du Sénégal (IPOS), Mamadou Bâ.

Pour cette raison, l’IPOS, une association d’horticulteurs, a mis en garde le ministère du Commerce sur les risques de mévente de la production nationale à cause de la présence supposée de 2.000 tonnes d’oignon importé au port de Dakar.

La commercialisation d’une telle quantité serait préjudiciable aux producteurs locaux, qui s’apprêtent à vendre leurs récoltes, a dit M. Bâ lors d’une réunion des membres du bureau de l’IPOS.

La production locale arrivée à maturation est plus importante que celle de l’année dernière, qui était de 450.000 tonnes, selon lui.

Il y aura de l’oignon « en quantité suffisante », a assuré Boubacar Sall, vice-président de l’IPOS, qui prenait également part à la réunion.

Les récoltes d’oignon pourraient atteindre 500.000 tonnes, selon M. Sall.

« De la vallée du fleuve Sénégal à la zone des Niayes, l’oignon est mûr », a souligné Mamadou Bâ.

Des « rumeurs » font état de la présence de 2.000 tonnes d’oignon importé au port de Dakar, des quantités sur le point d’être écoulées sur le marché local, a-t-il dit.

Le président de l’IPOS craint que la commercialisation de l’oignon importé empêche l’écoulement de la production nationale.

« J’alerte les autorités, le président de la République, pour qu’ils puissent laisser écouler l’oignon local », a lancé M. Bâ.

« Dans moins de vingt jours, tous les foyers pourront acheter de l’oignon à moins de 300 francs CFA le kilo », a assuré Boubacar Sall lors de la réunion.

Selon Aly Ndiaye, le responsable chargé de la communication de l’IPOS, les membres de cette organisation seront en mesure, l’année prochaine, de produire assez d’oignon pour satisfaire entièrement la demande des consommateurs.

Dans la même catégorie