ACI Handball: Younès Tatby confirmé comme sélectionneur des Diables rouges séniors dames jusqu’en 2024 MAP Le Complexe Mohammed VI, « un joyau sportif » et « une infrastructure unique en Afrique » (Journal malien) MAP Bulletin d’informations économiques africaines 1/3 AIP Première journée portes ouvertes au lycée Thanry: Des résultats « non reluisants » (Proviseur) AIP 250 kits scolaires remis pour la réinsertion scolaire d’enfants à Aboisso ANG Governação/José Medina Lobato é o novo Presidente da CMB MAP Sommet sur les infrastructures en Afrique: appel aux investisseurs et partenaires à soutenir les États membres de l’UA dans la collecte des ressources nécessaires (Déclaration de Dakar) MAP Sénégal: le deuxième Sommet sur le financement des infrastructures en Afrique sanctionné par la « Déclaration de Dakar » MAP Maroc-Mauritanie : signature à Agadir d’un protocole spécifique relatif aux actions de coopération en matière de recherche halieutique MAP Marrakech : Des artisanes et entrepreneures issues du Niger et du Mali visitent le Centre d’éducation et de formation de la femme

Mali: un soldat et un civil tués dans une attaque terroriste dans l’Ouest


  1 Décembre      19        armée (186), sécurité (266),

   

Bamako, 01/12/2022 (MAP) – Un soldat malien et un civil ont été tués dans une attaque survenue dans l’ouest du Mali, ont indiqué des médias et un responsable administratif local.

L’attaque a eu lieu mercredi soir à Yélimané, ville proche de la frontière avec la Mauritanie, dans la région de Kayes, zone où les attaques terroristes sont rares, rapportent des médias.

Les deux victimes sont « un militaire et le gardien de la douane », après l’attaque du camp militaire et des locaux de la douane, a  déclaré le préfet de Yélimane, Madikama Diawara, confirmant des informations de l’Association Cercle de Yélimané, une organisation locale.

« Cette attaque terroriste a créé une grande frayeur mais Dieu merci, les terroristes ont été repoussés par les FAMa » (Forces armées maliennes), a dit le préfet, cité par des médias.

« Ca a été un déluge de feu. Les jihadistes ont tout détruit sur leur passage. Après le nord, le centre, si l’ouest du Mali devient la cible, nous devons changer de stratégie » dans la lutte contre les jihadistes, a indiqué un élu de Yélimané, sans plus de détails.

L’armée malienne n’a pas encore communiqué sur cette attaque.

Le Mali est confronté depuis 2012 à des attaques jihadistes récurrentes et est plongé dans une profonde crise sécuritaire et politique.

Dans la même catégorie