AIP Météo: des activités pluvio-orageuses annoncées dans le Sud du pays (Sodexam) AIP Ouverture de a 37e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie ouverte AIP Près de 4600 personnes vivent de la pêche à Sassandra AIP Une journée de « consolidation des acquis de la paix » organisée à Danané Inforpress Presidente da Câmara Municipal do Porto Novo destaca importância da formação de cuidadores de dependentes Inforpress São Vicente: CNPD espera mudança de lei de protecção de dados ainda este ano ANP Lancement à Tahoua du festival des diversités culturelles sous le sceau de la paix, l’inclusion sociale et le développement GNA GES Directors, PROs urged to intensify education on the GLRP GNA We have almost 100 percent of materials for election 2020- Kpando EC office GNA Hundreds throng North Tongu parliamentary debate

MATAM : TRENTE JEUNES FORMÉS À LA MAINTENANCE DE MINI-CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES


  23 Octobre      8        Emploi (258),

   

Matam, 22 oct (APS) – Trente jeunes des départements de Matam, Kanel et de Ranérou Ferlo ont reçu jeudi des attestions à l’issue d’une formation en maintenance de mini-centrales solaires photovoltaïques en milieu rural, a constaté l’APS.

Cette formation organisée en deux sessions est la première d’une série d’activités que l’Institut supérieur d’enseignement professionnel de Matam (ISEP) compte dispenser pour assurer sa mission en terme de formation continue et d’accompagnement des acteurs du monde socio-économique de la région dans le cadre du service à la communauté, a expliqué le professeur Aminata Diassé Sarr, sa directrice.

’’Le choix des élèves a été fait après un appel à candidatures. Dans le projet, nous avons dit que la région compte trois départements et qu’on devait sélectionner 10 par département’’, a t-elle expliqué.

’’Une commission a été mise en place avec des critères de sélection et on s’est retrouvé avec une forte demande de Ranérou Ferlo, un département ou l’énergie solaire est fortement utilisée. On s’est retrouvé avec 17 élèves pour ce département, 3 pour Kanel et 10 pour celui de Matam’’, a t-elle ajouté.

La directrice a exprimé sa satisfaction relativement à ’’la bonne organisation’’ de ces deux sessions de formation tant du point de vue du contenu pédagogique qu’organisationnel.

Elle a invité les bénéficiaires à ’’faire un bon usage’’ de leurs nouvelles compétences pour ’’impacter positivement leurs activités professionnelles au grand bénéfice de la communauté’’.

Dans la même catégorie