GNA Three communities in Lawra Municipality pass ODF verification GNA ISD Director calls for resourcing of Department to enhance service delivery GNA Police will be impartial and professional during December polls-IGP MAP Rwanda : plus de 500 réfugiés burundais rapatriés vers leur pays d’origine MAP Sahara marocain: la solution politique toujours et encore plébiscitée par la communauté internationale GNA Gender Minister inspects Swedru township roads and Astroturf projects GNA Ghana Tourism Authority signals clamp down on unlicensed operators GNA Be responsible for the development of your communities-NCCE GNA Police Commander asked chiefs and politicians not to interfere in criminal matters APS LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ANNONCE 21 NOUVELLES CONTAMINATIONS ET UN DÉCÈS

Prorogation de l’état d’urgence dans les Départements de Balleyara et Kollo (Région de Tillabéry)


  27 Août      6        Securité (1598),

   

NIAMEY, 27 août (ANP) – Au Niger, le Gouvernement proroge pour trois (3), à partir du 29 août 2020 inclus, l’état d’urgence qu’il a récemment proclamé dans les Départements de Balleyara et de Kollo (Région de Tillabéry) à la suite de l’attaque terroriste qui a visé, le 09 Août 2020, des humanitaires français et nigériens dans la zone touristique de Kouré, à quelque 80km à l’est de la capitale Niamey.

C’est donc face à la persistance de ces menaces terroristes, qui mettent en péril l’ordre public et la sécurité des populations dans ces zones, que « le Gouvernement a décidé de recourir aux mesures exceptionnelles que lui confère la loi ».

L’état d’urgence a été proclamé dans ces deux départements de la région de Tillabéry le 14 août 2020, faisant ainsi passer toute la région dans cet état.

Cette mesure exceptionnelle, note-t-on, vise entre autres à accorder aux forces de défense et de sécurité les pouvoirs nécessaires leur permettant d’assurer l’ordre et la sécurité dans les zones où elle est proclamée.

Au Niger, toute la région de Tillabéry (Ouest) et celle de Diffa (Extrême sud-est), ainsi que plusieurs départements de la région de Tahoua (nord-ouest) sont dans cette situation d’état d’urgence, proclamé pour la première fois en 2015 après l’attaque de Boko Haram qui a visé les villes de Diffa et Bosso en février 2015. Il est régulièrement prorogé au regard de la fragilité de la situation sécuritaire.

Dans la même catégorie