ACP CHAN/Cameroun : 4 Joueurs des Léopards testés positifs au coronavirus ACP 215 nouveaux cas confirmés de Covid-19 enregistrés au cours de la seule journée de samedi en RDC ACP Haut-Katanga : nécessité de construire un mausolée pour Patrice Emery Lumumba ACP Sud-Kivu : les vulnérables de la communauté locale et des réfugiés burundais pris en charge par l’AFPDE à Uvira ACP Les évêques de l’Afrique centrale exhortent la population de Beni à l’espérance comme aurore d’un nouveau matin ACP «Le débat congolais» une émission télévisée en hommage à L.D. Kabila  réalisée au marché de la Liberté ACP 60 ans après Lumumba : les Africains appelés à travailler en communion GNA Probe allegations against me-Akatsi South MCE GNA St. Alban AYPA donates to Tema General Hospital GNA Traders in Kasoa market ignore covid-19 protocols

Un cadre d’échange créé pour réfléchir sur les cas de grossesses en milieu scolaire à Kong


  14 Janvier      8        Société (27365),

   

Kong, 14 jan 2021 (AIP)-Des acteurs du système éducatif et parents d’élèves, ayant mis sur pieds un cadre d’échange afin de proposer des solutions pour réduire le nombre pléthorique de grossesses en milieu scolaire à Kong, ont tenu mercredi 13 janvier 2021, une première rencontre sur le thème,  « Les grossesses en milieu scolaire: causes et solutions ».

Cette rencontre, qui s’est déroulée au foyer polyvalent des jeunes de Kong, a permis aux différents acteurs d’étayer la lanterne des auditeurs sur ce fléau qui mine les établissements du département.

Pour le représentant des parents d’élèves, Ouattara Badaoua, ce phénomène est dû à « une fuite de responsabilité de certains parents d’élèves ». Aujourd’hui, a-t-il souligné, « des parents se disent que c’est seulement à l’école que l’on doit suivre son enfant. Ils n’ont pas le temps d’échanger sur certains sujets avec l’enfant parce que dits tabous ».

La proviseure du lycée Dominique Ouattara de Kong, Irié née Coulibaly Salimata, à la tête de ce comité de lutte contre les grossesses en milieu scolaire dans la localité, a plaidé pour une synergie d’efforts à tous les niveau, afin de sensibiliser au maximum les parents et les élèves ainsi que les auteurs de ces grossesses dans les différents établissements scolaires de la ville.

Le comité de lutte contre les grossesses en milieu scolaire à Kong est composé d’encadreurs pédagogiques, de parents d’élèves, de responsables de la société civile et d’élèves.

(AIP)

Dans la même catégorie