ANP Cinq nouveaux Ambassadeurs présentent les copies figurées de leurs lettres de créance au Ministre des Affaires Etrangères ANP Niger : Ouverture de la 2ème Session Ordinaire au titre de l’année 2020 du Parlement nigérien ANP Niger : Prestation de serment des membres du Conseil National de Régulation de l’ARSN INFOPRESS Turismo de Cruzeiro: Enapor previu crescimento de 14% de escalas – covid-19 vai obrigar a “redução significativa” INFOPRESS Andebol/Mundial’2021: Paulo Moreno, capitão do Benfica, convocado para a selecção de Cabo Verde INFOPRESS Covid-19: Preço do teste PCR para viagens internacionais fixado em 11 mil escudos GNA Obetsebi Lamptey roundabout closed to traffic GNA Total of 5,200 basic and 79 SHS to be disinfected in Northern Region GNA Association of Lotto Marketing Companies, NLA and KGL partner for Welfare fund INFOPRESS Covid-19: Cabo Verde regista mais um óbito e 67 novos casos positivos

Une commission mise sur pied pour superviser le retrait des troupes zambiennes de la RDC


  27 Juillet      14        Militaire (296),

   

Kinshasa, 27 juillet 2020 (ACP).- Le ministre d’Etat, ministre de la Communication et des médias, Jolino Makelele, a fait savoir, dans un entretien lundi, avec la presse, qu’une commission a été mise sur pied par la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC),   pour superviser le retrait effectif du sol congolais des troupes militaires zambiennes.

« Il y a une commission qui a été mise sur pied par la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC),  pour superviser toute l’opération. L’effectivité du retrait pose un problème logistique », a dit le porte-parole du gouvernement.

Toutefois, il a expliqué que l’opération commence par des procédures administratives et diplomatiques avant le retrait effectif des troupes.

Pour lui l’opération est sensée avoir commencé. « Elle commence par des procédures administratives et diplomatiques. Donc, ce n’est pas le jour où on décrète que les troupes vont quitter dans 7 jours, qu’elles vont quitter dans les 7 jours, il y a des notifications diplomatiques. Mais le délai qu’on leur a accordé, ce sera 7 jours. Ça peut être à partir de la décision… jusqu’au moment où on notifie aux parties officiellement les décisions », a précisé le ministre d’Etat en charge de la communication.

Selon le ministre d’Etat Jolino Makelele , l’essentiel est que la SADC a décidé que les territoires occupés par les troupes zambiennes appartiennent à la RDC.

« Le plus important pour la RDC, ce que la SADC ait pu décider que les frontières telles qu’elles existaient doivent être intangibles. Et que la partie occupée par la Zambie était bien une partie congolaise. À partir de ce moment là, il y aura plus des velléités de conquête de nos territoires par les Zambiens. C’est plutôt un bon signe », s’est réjouit Jolino Makelele.

Lors du Conseil des ministres du vendredi dernier, le ministre de la Défense Aimé Ngoy Mukena avait annoncé au gouvernement que la Zambie était sommée d’évacuer dans 7 jours, ses troupes des territoires de Kibanga et Kalubamba situés à la frontière avec la RDC. Une décision qu’avait appréciée le Président de la RDC, Félix Tshisekedi qui,  à son tour, avait appelé les Africains à l’unité.

Les militaires zambiens, rappelle-t-on, avaient investi depuis le 15 mars dernier, certaines localités congolaises et y avaient hissé leur drapeau après avoir descendu celui de la RDC.

Dans la même catégorie