MAP Dakhla: Appel à renforcer la dynamique de l’innovation en Afrique face aux crises mondiales APS Le président Sall préconise un programme de réhabilitation des anciens établissements scolaires publics APS Le Parlement de la CEDEAO veut que justice soit rendue à Amy Ndiaye Gniby APS Violences faites aux femmes : Macky Sall prône « l’application de toutes les mesures prises, depuis 2012 » APS Macky Sall réclame une application rigoureuse du contrôle de légalité des actes des collectivités territoriales APS MTN : 37 districts ciblés pour une distribution de masse de médicaments APS La dernière borne de la frontière terrestre sénégalo-malienne posée MAP Compétences en Afrique: Nécessité d’une approche tournée vers l’avenir (Oxford Economics) MAP Dakhla: Réélection de Driss Guerraoui à la tête du FAAIE MAP Rwanda: la ministre de l’Environnement souligne l’importance de l’économie circulaire

ABDOU LATIF COULIBALY VISITE LE MICA 2019, CE MATIN


  1 Mars      54        Arts & Cultures (2356), Cinéma (292),

   

Dakar, 1er mars (APS) – Le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly, va visiter ce vendredi à 9h30 le Marché international du cinéma et de la télévision africaine (MICA) de Ouagadougou, au Burkina Faso, où il est arrivé la veille dans l’après-midi.

Le MICA, érigé cette année place de la Révolution, dans la capitale burkinabè, abrite des stands de différents pays dont le Sénégal, le Niger, le Rwanda et la Côte d’Ivoire.

Sont également présentes au MICA, des institutions et autres partenaires de cette 26e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), parmi lesquels l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

L’OIF propose ainsi dans son stand une projection à la carte pour tous les films sélectionnés pour l’édition 2019 du FESPACO, qui coïncide avec les 50 ans de cette manifestation (1969-2019).

Le stand de l’OIF expose aussi des ouvrages dédiés à des cinéastes ou acteurs du FESPACO, notamment le livre consacré à Alimata Salambéré, la première présidente du comité d’organisation du Festival de Ouagadougou en 1969.

Le MICA, créé en 1983, se veut « un espace privilégié de promotion du cinéma africain et d’échanges entre producteurs, distributeurs et diffuseurs ».

A son arrivée à Ouagadougou, le ministre de la Culture a pris part à la projection du court métrage « Femme Lionne » de Lobé Ndiaye, un film documentaire sélectionné pour la compétition officielle.

FKS/BK/ASG

Dans la même catégorie