MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Bulletin d’informations économiques africaines


  6 Mars      27        Bulletin d'info économiques africaines (534),

 

Dakar, 06/03/2023 (MAP)- Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du lundi 06 mars 2023:

Sénégal:

Une soixantaine d’exposants sont attendus à la 7-ème édition de la Foire régionale de l’agriculture prévue à Tambacounda du 09 au 13 mars, a annoncé, vendredi, l’ONG Caritas.

Le thème de cette édition est : ‘’Souveraineté alimentaire : quelles stratégies pour une contribution active de la femme rurale’’, selon le coordonnateur du comité d’organisation, Léon Sarr.

Lors d’un point de presse, il a expliqué que ‘’face à la problématique de la sécurité, de la souveraineté alimentaire et de la pauvreté  galopante en milieu rural, le rôle de la femme reste capital pour le succès des initiatives  et politiques  gouvernementales’’.

A travers ce thème, Caritas Tambacounda ‘’cherche à aborder l’importance du rôle de la femme dans la souveraineté alimentaire, dans un sens global, systémique et relationnel’’.

‘’Pour la présente édition, nous attendons au moins une soixantaine d’exposants. Les années précédentes, on enregistrait 40 à 50 exposants venus de divers horizons’’, a fait savoir le coordonnateur.

Ces exposants viendront, ‘’pour l’essentiel’’, de la région de Tambacounda en plus ‘’des autres invités de Ziguinchor et de Kaffrine’’, a-t-il souligné.

Il a rappelé que la foire ne s’est pas tenue ces deux dernières années à cause de la Covid-19  et des élections locales et législatives.

Côte d’Ivoire:

Des Ivoiriennes de France réunies au sein de l’Union interfédérale des associations féminines et des femmes ivoiriennes de France (UIAFFIF), ont reçu les clés de voitures de transport, pour leur entrée et leur émergence sur le marché du transport dans la gamme de leurs options entrepreneuriales.

 

« Dans l’optique de faciliter l’accessibilité à l’investissement dans le transport aux Ivoiriens de la diaspora, et surtout, promouvoir l’entrepreneuriat féminin, nous avons la possibilité, aujourd’hui, de livrer 15 véhicules pour le lancement du projet et en profiter pour lancer un appel à toutes les personnes qui vivent en France pour dire que nous avons accepté de collaborer avec l’UIAFFIF à travers un partenariat », a dit le directeur de Sautoc, Yacouba Koné, dont l’entreprise est spécialisée dans la vente à crédit de véhicules de transport (taxi compteur), rapporte l’agence ivoirienne de presse AIP.

La présidente de l’UIAFFIF, Carolle Sani, a fait part de sa reconnaissance aux responsables de l’entreprise et a estimé que ce partenariat sera une aubaine pour l’autonomisation des membres de sa faîtière, ajoute la même source.

 

« Je voulais dire merci beaucoup à Sautoc et je sais qu’elle fera la fierté de toutes les femmes ivoiriennes de France. Et les femmes ivoiriennes de France, je sais qu’elles seront très autonomes », a-t-elle indiqué.

Togo:

– À l’issue des négociations ayant suivi le départ de Bolloré du port de Lomé, le gouvernement togolais a annoncé avoir augmenté son actionnariat dans Togo Terminal, la filiale de l’opérateur français cédée à l’armateur italo-suisse MSC. L’information émanant du Conseil des ministres du 1er mars, vient conclure un litige de 4 ans.

Les parts de l’État dans Togo Terminal passent ainsi de 5% à 30% dans le cadre de la nouvelle convention de concession conclue avec MSC pour l’exploitation de ce terminal à conteneurs, le deuxième en termes de volume de traitement derrière celui de Lomé Container Terminal (LCT), lui aussi opéré par MSC via sa filiale Terminal Investment Limited (TIL).

« Le conseil a salué cet accord gagnant-gagnant qui marque la maturité du partenariat entre les deux acteurs », s’est félicité le gouvernement, qui consolide aussi son emprise en nommant 2 administrateurs supplémentaires au conseil d’administration de la structure.

Il s’attend notamment à ce que l’accord « ouvre la voie à de nouveaux investissements et à l’accueil d’autres partenaires », dans le développement du port autonome de Lomé.

 

 

Afrique du Sud :

-. L’agence internationale de notation souveraine «Fitch» a exprimé des inquiétudes quant aux conséquences du scandale Phala Phala et des appels incessants à la destitution du Président sud-africain, Cyril Ramaphosa, pour le pays.

« Les conclusions du rapport établi par une Commission parlementaire indépendante concernant les accusations criminelles portées contre le chef de l’Etat dans cette affaire soulèvent de sérieuses questions sur son avenir et pourraient influencer la politique et les perspectives économiques et politiques du Congrès national africain (ANC), parti au pouvoir en Afrique du Sud, avant les élections de 2024 », a indiqué Fitch dans un communiqué.

L’agence de notation a réitéré l’importance pour le gouvernement de maintenir ses perspectives actuelles pour les finances publiques et pour la trajectoire de sa dette qui reste une sensibilité de notation importante pour l’Afrique du Sud. « Les pressions socio-économiques, dans un contexte de chômage élevé et d’inégalité extrême des revenus, constituent déjà une contrainte pour le rythme de l’assainissement budgétaire », a-t-elle averti.

Fitch met en garde que si le gouvernement réagissait au scandale de la «farmegate» en augmentant les dépenses publiques au-delà des attentes, cela se traduirait par un élargissement soutenu du déficit budgétaire qui indique une hausse plus marquée de la trajectoire dette publique/PIB.

L’agence de notation relève que le déficit budgétaire consolidé du pays s’établira à 5,1% du PIB au cours de l’exercice se terminant en mars 2023 (exercice 22/23) et restera proche de ce niveau au cours des deux années suivantes.

 

====

Madagascar :

-. La Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) va bénéficier d’un financement de 8,3 millions d’euros de la part de l’Agence Française pour le Développement (AFD) pour améliorer les infrastructures et les aménagements urbains de la capitale.

Une convention de financement dans le cadre du projet d’appui à la CUA a été signée à cet égard au ministère de l’Economie et des finances.

Les améliorations à faire dans ce projet porte entre autres sur la réhabilitation et l’élargissement des trottoirs sur les axes les plus fréquentés par les piétons, la création des itinéraires cyclables, l’amélioration des zones d’attente des taxi-be, des travaux de voirie et l’éclairage des tunnels.

Le projet s’articule ainsi autour de trois composantes principales. La première consiste à sécuriser et à développer la mobilité douce-planification de la mobilité urbaine. La deuxième consiste à renforcer les capacités de la CUA. Et la troisième va permettre de développer la pépinière urbaine.

Des micro-aménagements seront réalisés grâce à la mobilisation de la société civile et/ou des habitants, afin de développer des espaces publics.

Djibouti:

 

«Gadileh Resort Hôtel», nouvel complexe hôtelier à Tadjourah, chef-lieu du district du même nom, dans le nord de Djibouti vient d’être inauguré.

« Conçu sur une baie de plage, c’est un hôtel quatre étoiles doté de 60 chambres spacieuses et connecté à tous les équipements modernes dont un flux internet haut débit », précise l’agence djiboutienne d’information ADI.

“Outre des salles multiples de loisir et de détente dont, une salle de sport, une salle de cinéma, il intègre une salle de conférence de standard international, prévue d’héberger les séminaires et autres réunions importantes”, joute notamment ADI.

Le Président de la République, Ismail Omar Guelleh, qui a procédé mardi dernier à l’inauguration de ce complexe hôtelier, a décrit l’hôtel de « réponse aux grands projets réalisés ces dernières années dans le domaine des infrastructures portuaires et terrestres par le Gouvernement dans la région de Tadjourah ».

Le Président Guelleh s’est réjoui de la vocation établie du nouvel Hôtel à accroitre l’offre touristique de la région, par le biais notamment de « l’émergence d’un développement intégré sur plusieurs secteurs, connectant la côte avec ses magnifiques plages et la montagne gorgée de sites touristiques».

Dans la même catégorie