MAP Accra: La Cédéao décide de maintenir la suspension de la Guinée de toutes ses instances et réclame la tenue des élections dans un délai de six mois (Communiqué) MAP Neuf civils tués dans une frappe aérienne au Nigeria (officiel) MAP Guinée: fin du premier épisode du virus de Marburg en Afrique de l’Ouest (OMS) MAP Le gouvernement éthiopien appelle à une action immédiate pour ramener une centaine de camions pas revenus du Tigray GNA ASF Outbreak: Over 200 pigs dead, seven farms affected GNA Felix Annan ends 10-year stay with Kotoko APS AFROBASKET 2021 : LES LIONNES ENTRENT EN LICE FACE À LA GUINÉE, SAMEDI APS CORONAVIRUS : 01 DÉCÈS ET 26 NOUVELLES INFECTIONS ANNONCÉS INFORPRESS São Vicente: Presidente da UCID volta a apelar para mudança de medida de coacção de Amadeu Oliveira “que está doente” INFORPRESS Futebol: Cabo Verde mantém-se no 77º lugar do ranking da FIFA

Burkina : Des universités publiques seront dotés en infrastructures en 2020 (gouvernement)


  10 Janvier      392        Economie (13076), Finance (551),

   

Ouagadougou, 9 Janvier 2020 (AIB)-Le ministre en charge de l’Economie Lassané Kabore a annoncé jeudi, la construction de plusieurs infrastructures au profit des universités publiques du Burkina Faso dans le cadre de l’exécution du budget de l’Etat, exercice 2020.
L’université Ouaga 2 (dont les étudiants prennent présentement cours sur des sites d’emprunts) bénéficiera de 3 amphithéâtres dont 1 de 750 places, 1 de 1500 places et 1 de 1000 places.
Concernant les œuvres sociales, la même université bénéficiera d’un restaurant de 600 places, d’un Centre médical et d’une cité de 1500 lits.
Ces infrastructures seront acquises dans le cadre de l’exécution du budget de l’Etat, exercice 2020 a annoncé jeudi le ministre en charge de l’Economie au cours du traditionnel point de presse du gouvernement.
Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a visité le 10 octobre 2019, le site de l’université Ouaga 2 pour s’imprégner de la situation réelle des infrastructures dans l’optique d’un démarrage prochain des cours sur les lieux.
Le ministre Kaboré a promis que la construction du bâtiment pédagogique en R+2 de l’université Nazi BONI de Bobo-Dioulasso sera achevée et les travaux de construction de la cité de 1500 lits de l’université Norbert ZONGO de Koudougou, vont démarrer.
Il est également prévu, selon lui, la construction des gros œuvres de 2 bâtiments pédagogiques en R+2 au profit de l’Ecole préparatoire de Ouagadougou et du Centre universitaire de Gaoua.
Pour 2020, le gouvernement burkinabè compte octroyer aux étudiants 2300 nouvelles bourses, 53 477 aides et 11 223 prêts.
«6000 bourses au profit des étudiants seront renouvelées, 9 millions 945 mille 803 plats au titre de la restauration seront servis, 6 000 étudiants demandeurs d’hébergement seront hébergés» a annoncé Lassané Kabore.
Face aux problèmes d’infrastructures que vivent les universités publiques du Burkina Faso, le gouvernement a créé par décret en 2018, l’université virtuelle qui doit démarrer ses cours à la rentrée académique prochaine 2020/2021.
En prévision à cela, le ministre Lassané Kabore annonce la construction pour cette année 2020, du «siège de l’université virtuelle et de 3 espaces numériques ouverts».
Pour le compte du ministère de l’Education nationale, le ministre Kaboré nous apprend la construction de «70 écoles de 3 salles de classes, 15 CEG de 4 salles, 10 Centres permanents d’alphabétisation et de formation (CPAF) et 5 circonscriptions de l’éducation de base».
Il est également prévu en 2020, la formation de 11 395 jeunes en entrepreneuriat et 5 556 jeunes aux métiers.
De même que la construction de 2 centres provinciaux de formation professionnelle, le financement de 2 700 projets de jeunes, le recrutement et le placement de 365 jeunes volontaires, selon le ministre Kabore.
Dans le domaine de la santé, le ministre Lassané Kabore a annoncé la construction de deux Centres hospitaliers universitaires dans les deux principales villes du pays Bobo-Dioulasso et Ouagadougou.
Il est également prévu selon lui, la construction et l’équipement de «cinq Centre de santé et de promotion sociale (CSPS), d’un Centre hospitalier Régional (CHR) et de cinq Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA).
De même qu’un centre de soins spécialisé en neurochirurgie, d’un centre de cancérologie et de quatre CHR-Universitaires à Dédougou, Gaoua, Fada N’Gourma et Manga.

wis/ata

Dans la même catégorie