GNA Government addressing all outstanding border issues with neighboring countries- President GNA Peace Fund launched to support the National Peace Council ANP Décès à l’hôpital de référence de Niamey du PDG de la Nigérienne de l’automobile AGP Koubia-CIVID-19 : Lancement de la compagne de vaccination accélérée contre le covid-19 GNA Ministry of Finance publishes sustainable financing framework GNA Strengthening health security will help Ghana achieve Universal Health Coverage GNA AU signs MOU with Africa Leadership Foundation GNA NCCI to hold Africa Private Sector Summit Series two in Accra INFORPRESS Presidential elections on Sunday will be followed by 140 international observers – CNE INFORPRESS President of the Republic classifies Armenio Vieira as “example” and “source of inspiration” to look for “new things”

Burkina : Ouverture de la deuxième édition du forum « Afrique grenier du monde »


  19 Septembre      49        Agriculture (2353),

   

Ouagadougou, 17 sept. 2021 (AIB)-Le représentant du ministre de l’agriculture Boukary Ouédraogo a ouvert jeudi, la deuxième édition du Forum  « Afrique grenier du monde » sous le thème « L’agritech, instrument clé pour la relance agricole au Burkina Faso et en Afrique ».
Selon Boukary Ouédraogo, « la transformation de l’agriculture reste une des priorités des plus urgentes pour l’Afrique et particulièrement pour le Burkina Faso ».
Il a affirmé que « l’Afrique doit doubler son niveau de productivité agricole pour réponde à la demande aussi croissante dans un contexte marqué par le changement climatique et la pandémie de la covid19 ».
« Les innovations technologiques appropriées sur des thématiques comme l’internet, les objets de capteurs, la captation à distance, l’intelligence artificielle ou le big data peuvent permettre de changer la donne en appuyant et en accélérant le processus de transformation agricole » a-t-il noté.
L’organisation du forum  « Afrique grenier du monde » est assurée par la structure Think Tank Afrique grenier du monde (AGM) dirigée par Charlotte Libog.
Selon Charlotte Libog, « le numérique peut nous permettre d’inverser la donne en mettant en pratique les diverses techniques, technologies, innovations, agrodigital que nous avons, au service de notre agriculture, de l’émergence du secteur agricole, agroalimentaire dans notre pays ».
Mme Charlotte Libog a soutenu que le Burkina Faso est l’un des quatre pays (Congo Brazzaville, Cameroun et Côte d’Ivoire), qui bénéficieront d’un programme d’accompagnement de 1000 acteurs dans l’agro digital africain, dans la promotion de l’agri Tech africain.
Le forum a enregistré la présence de plusieurs concepteurs de solutions digitales au Burkina Faso et en Afrique qui ont présenté leurs inventions innovantes en faveur de l’agriculture.
Le forum était placé sous le co-parrainage des ministres en charge de l’Agriculture, de l’Economie numérique et du Commerce.
Think Tank Afrique Grenier du monde  œuvre pour plus d’investissement dans le domaine agricole et agroalimentaire en Afrique  pour une réelle croissance inclusive et durable.

Dans la même catégorie