MAP Sahara marocain: le SG de l’ONU réaffirme la centralité du processus politique onusien APS COVID-19 : DEUX DÉCÈS ET 163 NOUVELLES INFECTIONS ANP Tahoua : L’INS sensibilise les opérateurs économiques de la région sur le recensement général des entreprises (ReGEN 2022) AIP Un opérateur minier fait don d’un bâtiment de trois classes à l’EPP Yao-Amoinkro AIP 2,6 milliards de personnes affectées à travers le monde par des repas cuits aux combustibles polluants (OMS) APS DANS LA RÉGION DE DIOURBEL, 189 LISTES PRENNENT PART AUX ÉLECTIONS LOCALES APS A KAOLACK, L’ADMINISTRATION EST FIN PRÊTE POUR L’ORGANISATION DU VOTE (GOUVERNEUR) APS A FOUNDIOUGNE, 71 % DES CARTES D’ÉLECTEUR ONT ÉTÉ DISTRIBUÉES (PRÉFET) APS MBOUR : 329.513 ÉLECTEURS INSCRITS APS TAMBACOUNDA : 264.759 ÉLECTEURS ATTENDUS AUX URNES

Clôture du colloque international sur la coopération universitaire au développement


  26 Novembre      23        Coopération (1295),

   

Kinshasa, 26 nov.2021(ACP).-Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Muhindo Nzangi Butondo, a ouvert jeudi, à l’hôtel Béatrice à Kinshasa, un colloque internationale sous le thème : « la coopération universitaire au développement à l’épreuve de l’après COVID-19 ».
Le ministre de l’ESU qui a salué l’ organisation de ce colloque du 22 au 25 novembre 2022 par l’Université de Kinshasa (UNIKIN) en collaboration avec l’Académie de recherche et d’enseignement supérieur (ARES/Belgique), a indiqué que sa tenue est importante dans l’amélioration de la coopération entre la Belgique et la RDC ainsi qu’à la contribution significative à la réforme du système éducatif congolais dont plusieurs résolutions ont été prises lors des états généraux de l’ESU du septembre 2021.

Les thématiques évoquées au cours de ces assises, a-t-il dit, sont des grands défis à relever pour la bonne marche des universités congolaises et africaines et le modèle de coopération universitaire gagnant-gagnant entre les universités du Nord et du Sud.

Il a salué le gouvernement belge, représenté à ce colloque par le secrétaire d’Etat, Thomas Dermine ainsi que les messages de la ministre belge Mérienne et du recteur de l’Agence universitaire de la francophonie(AUF), le Pr Slim Khalbous, lus lors de la clôture de ces assises, attestant leur engagement pour la promotion de l’enseignement supérieur, la recherche, la coopération et les innovations.

Muhindo Nzangi qui a souligné la nécessité d’étendre cette coopération interuniversitaire dans plusieurs institutions de l’ESU de la RDC, s’est dit confiant de l’aboutissement des réformes engagées dans son secteur.

La ministre des Relations avec le Parlement, a pris part à cette cérémonie de cloître du colloque international.
Les objectifs du colloque atteints

Le recteur de l’UNIKIN, le Pr Jean-Marie Kayembe Ntumba, les membres du comité d’organisation, les professeurs Pascal Kapagama de l’UNIKIN et Serge Jaumain de l’Université libre de Bruxelles Pascal ainsi que les représentants de l’ARES/Belgique, le Pr Jan Bogaert de l’Université de Liège et de l’UNIKIN, le Pr Georges Mvumbi, ont été appréciés le bon déroulement de ce colloque international dont les objectifs ont été largement atteints.

L’objectif principal, était de repenser le développement en tenant compte des dynamiques sociales, de l’inventivité et des créativités développées par les acteurs du Sud dans un contexte de coopération universitaire pour le développement à l’épreuve de l’après COVID-19.

Les participants venus des universités des provinces de la RDC, des pays d’Afrique et d’Europe, ont échangé pendant ces quatre journées autour d’une trente des thématiques regroupées en panels de « Développement autonome : inventivité et créativité à l’épreuve de COVID-19 », de « Promotion d’une société des savoirs tournée vers les marchés », de « Repenser la coopération au développement à l’épreuve de l’après COVID-19 » ainsi que des grands témoignages des universités sur la coopération universitaire.

Dans la même catégorie