GNA Rev. Ntim Forjour donates to schools in his constituency GNA GES and GhLA hold maiden Akim Oda Reading Festival GNA Two West Mamprusi communities attain ODF Sanitised status GNA Assin North residents call for free, fair, transparent by-election GNA Massive participation at the Reverential night to usher in Emancipation Day GNA Peace Council unhappy about chieftaincy institution’s declining dignity and integrity AIB Burkina : Lancement de la formation de 60 femmes et jeunes filles vulnérables au métier de tissage AIB L’ASECNA encourage le bachelier Adama Komi, passionné d’aéronautique AIB Marche du mouvement « U Gulmu fi » : La foule n’a pas été reçue par le gouverneur, celui-ci s’explique AIB Burkina/Diapaga : Des manifestants exigent la sécurité et la prise en charge des déplacés internes

Compétitivité industrielle des régions : 220 millions US de la BAD au Maroc


  19 Décembre      16        Economie (12710),

   

Abidjan, 19/12/2019 (MAP)- La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un financement de 220 millions de dollars US destiné à mettre en œuvre un programme axé sur les résultats pour l’amélioration de la compétitivité territoriale au Maroc, apprend-on auprès de la BAD.

Le programme vise à faire émerger les territoires en tant que nouveaux pôles industriels compétitifs pour attirer plus d’investisseurs privés et générer de nouveaux emplois, indique la BAD dans un communiqué.

Cette nouvelle dynamique vient en soutien des efforts du Maroc dans la déclinaison régionale de son plan d’accélération industrielle.

« Cette opération est une contribution stratégique à la dynamique de régionalisation avancée engagée par le Royaume », a souligné Mohamed El Azizi, directeur général de la Banque pour l’Afrique du Nord, ajoutant que « rendre les territoires plus attractifs et plus compétitifs est, pour nous, une priorité qui permettra d’asseoir les conditions d’un développement plus durable et plus inclusif ».

En déployant une nouvelle génération d’infrastructures industrielles, le programme aura pour premier objectif de renforcer la contribution des régions au processus d’accélération industrielle, poursuivi par le Maroc.

Il mettra également en place des incitations financières en faveur, notamment, des petites et moyennes entreprises industrielles. Avec pour finalité l’amélioration de l’environnement des affaires et le développement de nouvelles bases industrielles, financé en partie par cette opération.

Sur un autre plan, le programme permettra de promouvoir la « destination Maroc » à l’international dans le but d’attirer davantage d’investissements directs étrangers dans les régions.

« Notre ambition, à l’échelle des régions, est de favoriser la création de nouvelles entreprises qui permettront d’élargir et de diversifier l’offre exportable du Maroc. Cela aura un véritable impact sur la création d’emplois en faveur des jeunes », s’est réjouie Leila Farah Mokaddem, responsable-pays de la BAD pour le Maroc.

Le partenariat entre le Maroc et la Banque africaine de développement dure depuis plus d’un demi-siècle et couvre différents secteurs stratégiques, dont notamment l’énergie, les transports, l’eau et assainissement, l’agriculture et le développement social.

Dans la même catégorie