AIP L’administration du lycée moderne d’Issia mécontente des résultats du premier trimestre AIP Le lycée moderne de Prikro enregistre un taux de réussite de 48% au premier trimestre AIP Le secteur informel de Ferkessédougou sensibilisé sur les avantages de la loi de finance AIP Un camion de transport termine sa course dans une résidence à Dabakala INFOPRESS Ministro da Saúde reitera que director-geral da OMS visita Cabo Verde este ano APS LE RÈGLEMENT SANITAIRE INTERNATIONAL, À L’AUNE DE LA CRISE DU COVID INFORPRESS Fogo: Câmara de São Filipe prevê reactivar biblioteca municipal este ano – plano de actividades APS BBY REMPORTE 13 DES 17 COMMUNES DU DÉPARTEMENT DE LOUGA APS CAN 2021 : UN QUART DE FINALE POUR EFFACER LA MALDONNE ÉQUATO-GUINÉENNE APS MATAM : BBY MAJORITAIRE AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL ET DANS SEPT DES 10 COMMUNES

Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19 : 36 auteurs d’actes d’incivisme écroués à la police


  31 Mars      59        Société (37926),

   

Abidjan, 31 mars (AIP)- Au total 36 auteurs d’actes d’incivisme ont été écroués pour avoir violé, dans la nuit de lundi à mardi, le couvre-feu décidé par le Gouvernement dans la lutte contre le coronavirus (COVID-19).

Cette information a été livrée par le porte-parole de la Police Nationale, Bleu Charlemagne, lors du point presse quotidien sur la situation relative à la lutte contre le COVID-19.

M. Bleu a aussi notifié que la police a porté assistance à cinq personnes pour urgence sanitaire. Ces personnes, dit-il, ont saisi les équipages des forces de sécurité à travers les canaux officiels pour assistance sanitaire.

Il a également signifié que trois corps ont été enlevés et déposés dans les différentes morgues au niveau national. Par contre, aucun cas d’engin mis en fourrière n’a été enregistré.

‘’ En somme, au huitième jour du couvre-feu, il s’agit de 457 cas d’actes d’incivisme interpellés et déférés devant les tribunaux compétents; 76 engins, autos, motos et tricycles mis en fourrière; 41 personnes assistées pour détresse sanitaire et huit corps enlevés pour décès naturel et déposés dans les morgues’’, a précisé le porte-parole de la Police.

Selon l’autorité policière, au huitième jour du couvre-feu, l’analyse qui se dégage est que la moyenne générale se situe entre 60 à 70 cas d’incivisme avéré.

‘’C’est encore trop, surtout qu’il s’agit d’une question vitale liée à la sécurité sanitaire de nos compatriotes que nous invitons, sans délai, à se conformer aux prescriptions édictées par l’Etat ivoirien », a-t-il déploré.

Dans la même catégorie