ANP Niger : Le gouvernement se penche sur le phénomène de la mendicité dans le pays ANP Le Président de la République nomme un nouveau président de l’Autorité de lutte contre la corruption au Niger ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Ouverture à Bangui des travaux de la Table-ronde du secteur forestier ACAP Les Magistrats recommandent l’engagement systématique des poursuites disciplinaires à l’encontre des juges indélicats ACAP Le gouvernement condamne les exactions perpétrées près de Bossangoa ACAP Le Ministre de la Justice s’entretient avec l’Ambassadeur de France en Centrafrique GNA Government to establish girls STEM SHS in Accra GNA Murdered Constable Emmanuel Osei laid to rest

Des pairs formateurs formés à Bongouanou sur le programme WIND


  21 Juin      3        Agriculture (2223),

   

Bongouanou, 21 juin 2021 (AIP)- Des pairs formateurs, intégrant des acteurs de premier plan des communautés cacaoyères de cinq villages et des responsables de quatre coopératives agricoles de M’batto, ont été formés, du lundi 14 au vendredi 18 juin 2021, à Bongouanou, sur le programme WIND initié dans le cadre du projet “Accélérer l’action pour l’élimination du travail des enfants dans les chaînes d’approvisionnement en Afrique” (ACCEL Africa).

En dépit des efforts déployés pour améliorer la productivité et la compétitivité des planteurs dans les sites de cacao, ceux-ci restent confrontés à des conditions de travail et de vie particulièrement difficiles. La manutention et le transport des charges, l’aménagement des postes de travail et les outils adéquats en plantation et à la maison, le contrôle des substances dangereuses, les installations de bien-être et l’organisation du travail constituent des obstacles à leur compétitivité sur le marché du travail, situe-t-on.

La formation des pair formateurs dans les communautés cibles vise donc à “améliorer les conditions de travail et l’accroissement de la productivité dans les sites de cacao en favorisant les outils de sensibilisation pratiques sur la base d’une approche participative orientée vers l’action”.

Il s’est agi de former ces pairs formateurs dans les communautés cibles pour engager une autre phase du déploiement en s’appuyant sur le succès et les leçons tirées lors de la mise en œuvre de la phase pilote du programme WIND dans trois communautés en zone cacaoyère de Mbatto. Le  projet a investi dans la formation de formateurs issus de l’administration du travail et de l’administration agricole. Cette approche permettra d’assurer la durabilité de l’intervention.

Le projet ACCEL Africa est mis en œuvre par le bureau international du Travail (BIT) et vise l’accélération de l’élimination du travail des enfants dans les chaînes d’approvisionnement du cacao et de l’or en Côte d’Ivoire. L’approche du projet étant de s’attaquer aux causes profondes du travail des enfants.

Le BIT a renforcé, courant mi-mai 2021, les capacités des experts de l’administration agricole et de l’administration du travail sur l’approche participative orientée vers l’action à Soubré, afin de mieux protéger les planteurs du cacao contre des accidents du travail et des maladies professionnelles à travers l’approche WIND mise en œuvre avec succès dans trois communautés en zone cacaoyère de Mbatto.

Dans la même catégorie