APS SÉNÉGAL–POLITIQUE–DIPLOMATIE / Un universitaire explique les dessous de la diplomatie de bon voisinage prônée par Dakar APS SENEGAL-AFRIQUE-DIPLOMATIE / A Banjul, Bassirou Diomaye Faye ”sera accueilli comme il se doit”, assure un officiel gambien APS SENEGAL-SIERRALEONE-COOPERATION / Le vice-président de la Sierra Leone reçu en audience par Bassirou Diomaye Faye APS SENEGAL-AFRIQUE-SOCIETE / Dakar et Banjul invités ‘’à jouer un rôle pilote’’ dans le processus d’intégration sous-régionale APS SENEGAL-LITTERATURE / L’Harmattan Sénégal présente deux ouvrages sur le blanchiment de capitaux dans l’UEMOA, samedi APS SENEGAL-AFRIQUE-CINEMA / Un expert salue la solidarité féminine mise en avant dans certains films pour sensibiliser sur le réchauffement climatique MAP CAN de futsal (demi-finale) : Le Maroc en finale et en Coupe du monde après sa victoire face à la Libye (6-0) MAP CAN de futsal (demi-finale): Le Maroc évince la Libye (6 – 0) se qualifie pour le Mondial MAP Le ministre malien de l’Agriculture salue les progrès du Maroc en matière de gestion d’eau et de barrages MAP Océanographie: Madagascar souhaite tirer profit de l’expérience marocaine (ministre malgache)

Gabon : L’Assemblée nationale adopte le projet de révision constitutionnelle


  23 Mars      73        Société (45064),

 

Libreville, 23 mars 2023 (AGP) – Soumis le 17 mars 2023 par le Premier ministre, Alain-Claude Bilié-By-Nze, dans le cadre d’une procédure d’examen urgente, le projet de loi portant révision de la Constitution gabonaise a été adopté, ce jeudi 23 mars 2023, par l’Assemblée nationale du Gabon, à une large majorité. Sur 122 députés présents, 113 ont voté pour, 6 contre, et 3 se sont abstenus, a constaté l’AGP.

La plénière, chapeautée par le présent de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi, a vu la présence du Premier ministre, Alain-Claude Bilié-By-Nze, et de tous les membres de son gouvernement.

Occasion pour le chef du gouvernement de « remercier » les députés pour cette étape franchie, en attendant, dit-il, de défendre le même projet de loi au Sénat, conformément à la procédure de révision constitutionnelle au Gabon.

Pour rappel, ce projet de loi fait suite à la concertation qui a rassemblé les parties politiques de la Majorité et de l’Opposition du 13 au 23 février 2023, pour une réforme du système électoral, et pour des lendemains électoraux apaisés. La concertation a débouché sur plusieurs recommandations consensuelles qui nécessitent, pour leur application, la modification de certaines dispositions de la Loi fondamentale.

Ce projet de révision constitutionnelle consacre notamment une réduction de la durée du mandat du président de la République de 7 à 5 ans. Mais aussi, une harmonisation des durées des mandats politiques (président de la République députés, sénateurs et élus locaux) à 5 ans. Le texte, défendu par Alain-Claude Bilié-By-Nze, établit aussi un scrutin majoritaire à un tour pour les élections présidentielles et législatives. Tout comme il fixe la candidature à la présidence de la République aux Gabonais âgés de 30 ans au moins.

Après l’adoption de ce projet de Loi en Conseil des ministres du 3 mars 2023, le texte a passé une première étape, le 7 mars dernier, avec la Cour constitutionnelle qui s’est prononcée sur sa régularité. La phase de l’Assemblée nationale achevée, place désormais à celle du Sénat, dans quelques jours.

FE/AGP

Dans la même catégorie