ANP Présentation à la Direction de la Police de Maradi de plusieurs groupes de malfaiteurs MAP New York: Focus sur le périple “inspirant” de Mustapha Zemmouri, premier explorateur africain de l’Amérique du Nord MAP L’UNESCO salue les objectifs ambitieux de l’Union africaine pour l’éducation ANP Le ministre du Commerce et de l’Industrie préside l’Atelier de validation de la Politique Industrielle Nationale (PIN) MAP Visite au Maroc du Général d’Armée Michael Langley, Commandant du Commandement américain pour l’Afrique « USAFRICOM » AIP Le COSIM appelle les fidèles musulmans à donner du sang pour sauver des vies pendant le mois de Ramadan AIP Un séminaire international sur les revêtements routiers en Afrique s’ouvre lundi à Abidjan AIP APV-FLEGT : Le ministre Laurent Tchagba visite le port d’Anvers pour s’imprégner du circuit du bois AIP La deuxième édition de la journée de valorisation des femmes entrepreneures prévue en mars à Abidjan MAP Arrivée au Maroc du Président du gouvernement espagnol, M. Pedro Sanchez

Journée mondiale sans tabac : 1,3 milliard de consommateurs de tabac dans le monde (OMS)


  1 Juin      112        Santé (15212),

 

Niamey, 31 mai (ANP)-Le Niger célèbre, ce jour 31 mai 2021, la Journée mondiale sans tabac, édition 2021, dont le thème est ‘’S’engager à arrêter’’.
A cette occasion, un communiqué de l’organisation mondiale de la santé (OMS) rappelle que ‘’le 31 mai de chaque année, la communauté internationale célèbre la journée mondiale sans tabac pour rappeler à tous que le tabac tue la moitié de ses consommateurs. Chaque année, environ 1,2 million de non-fumeurs décèdent des suites de l’exposition à la fumée du tabac’’.
Le thème ‘’s’engager à arrêter’’ responsabilise le fumeur car cette décision de cesser de fumer lui appartient’’.
Ainsi ‘’des millions de personnes ont été motivées à renoncer au tabac pendant la pandémie covid-19, dissuadées par des données scientifiques qui démontrent que le tabagisme altère les fonctions pulmonaires et réduit la capacité de l’organisme à combattre les coronavirus et d’autres maladies’’ indique le communiqué.
Selon le même communiqué, on dénombre en tout 1,3 milliard de consommateurs de tabac dans le monde, soixante pour cent de ces consommateurs de tabac ont exprimé le souhait d’arrêter de fumer, mais seulement trente pour cent d’entre eux ont accès aux outils nécessaire pour y parvenir.
Au Niger, selon le communiqué, une enquête réalisée par l’institut National de la statistique en 2016, la prévalence du tabagisme était de 6,6% avec 10,7%chez les hommes et 1,5%chez les femmes, la prévalence du tabac sans fumée de 7,8% avec 9,6%chez les hommes et de 5,7chez les femmes.
‘’Les autorités nigériennes ont fourni des efforts considérables en s’alignant sur les stratégies MPOWER de l’ OMS qui sont la surveillance de la consommation de tabac et mise en œuvre de politiques de prévention, la protection des populations contre la fumée de tabac, l’offre d’aide à ceux qui veulent arrêter de fumer, la mise en garde contre les méfaits de tabac, l’interdiction de la publicité en faveur du tabac, la promotion et le parrainage, l’augmentation des taxes sur le tabac soutient le communiqué en relatant les actions mise en œuvre par l’Etat nigérien pour faire face à cette situation.
Cependant, ces autorités doivent encore ‘’redoubler d’efforts pour rendre plus efficient le programme national et la stratégie nationale de lutte antitabac 2017-2021 ainsi que l’application des textes législatifs et règlementaires, maintenir la vigilance afin de résister aux manœuvres déployées par l’industrie du tabac pour attirer de nouveaux consommateurs et inciter les gens à consommer du tabac ,même lorsque les personnes concernées font des efforts pour cesser de fumer’’.
Le communiqué rappelle, enfin, que ‘’l’OMS a mis au point l’interface «florence», un agent de santé numérique qui fournit de brefs conseils sur le sevrage tabagique tout en mettant des outils et solutions utiles à la disposition du grand public’’ et ‘’elle appelle les gouvernements des Etats membres à élargir l’accès aux services de sevrage du tabac en s’appuyant sur une combinaison d’approches comme la mise en place de centre de sevrage du tabac, le renforcement des capacités des acteurs de la police nationale, sanitaire et de la douane sur les instruments juridiques en vigueur, la formation des agents de santé en tabacologie’’.

Dans la même catégorie