ANP Niger : Le gouvernement se penche sur le phénomène de la mendicité dans le pays ANP Le Président de la République nomme un nouveau président de l’Autorité de lutte contre la corruption au Niger ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Ouverture à Bangui des travaux de la Table-ronde du secteur forestier ACAP Les Magistrats recommandent l’engagement systématique des poursuites disciplinaires à l’encontre des juges indélicats ACAP Le gouvernement condamne les exactions perpétrées près de Bossangoa ACAP Le Ministre de la Justice s’entretient avec l’Ambassadeur de France en Centrafrique GNA Government to establish girls STEM SHS in Accra GNA Murdered Constable Emmanuel Osei laid to rest

KAOLACK : 4000 À 5000 EMPLOIS ATTENDUS DU PROVALE-CV


  5 Juin      12        Emploi (294),

   

Kaolack, 4 juin (APS) – Au moins, 4000 à 5000 emplois devraient être créés dans la région de Kaolack (centre) sur les 28.000 attendus de la mise en œuvre du Projet de valorisation des eaux pour le développement des chaînes de valeur (PROVALE-CV), a assuré, vendredi, son responsable du suivi-évaluation, Arona Doumbia.

’’Sur la base des prévisions et des potentialités de la région de Kaolack, 1.500 microentreprises et 4000 à 5000 emplois devraient être crées au niveau de cette région’’’, a fait savoir le responsable du suivi-évaluation dudit projet.

Arona Doumbia intervenait à un atelier de lancement des activités du volet promotion de l’entrepreneuriat et création d’emploi du projet censé avoir à terme un impact significatif sur les conditions de vie des populations rurales.

’’Sur les 80 milliards de francs CFA du budget du PROVALE–CV, le volet entreprenariat va mobiliser 22 milliards de francs CFA pour les huit régions d’intervention. Et, en termes d’objectifs, nous sommes attendus sur la promotion de 5.000 micro-et petites entreprises et 28 000 emplois’’, a-t-il annoncé.

’’Sur la base des prévisions et des potentialités de la région de Kaolack, 1.500 microentreprises et 4000 à 5000 emplois devraient être crées au niveau de cette région’’, a-t-il indiqué, faisant savoir que cela dépendra des qualités des projets qui sont soumis et de l’engouement des jeunes et des femmes de Kaolack qui vont solliciter des projets.

Selon lui, ’’pour consolider des entreprises et créer des emplois, le PROVALE–CV a proposé des subventions qu’il accorde directement aux jeunes et aux femmes pour financer leurs activités’’.

’’Nous avons aussi mis en place un fonds de crédit que les jeunes et femmes de Kaolack peuvent solliciter pour financer leurs projets. Et, nous avons mis en place un dispositif d’accompagnement et de coaching des entreprises et des promoteurs’’, a-t-il indiqué.

Il a expliqué que cette rencontre a permis de réfléchir avec les acteurs de la région sur le mécanisme à mettre en place, de réfléchir sur les acteurs à impliquer dans la mise en œuvre du projet.

Les échanges ont porté également sur le schéma qui permettrait aux jeunes et aux femmes des différentes régions d’intervention d’accéder aux ressources.

Le PROVALE est un important projet du ministère de l’Agriculture financé à hauteur de 80 milliards de francs CFA par la Banque africaine de développement et d’autres bailleurs, a rappelé M. Doumbia.

Il intervient sur trois axes à savoir la modernisation des infrastructures de production agrosylvopastorales, le développement des chaînes de valeur et la promotion de l’entreprenariat et la création d’emplois.

Dans la même catégorie