GNA Ambassador of the Kingdom of Netherlands bids farewell to Foreign Minister GNA UPSA confers honorary doctorate on Matthew Opoku Prempeh GNA COVID-19: GHS to source more vaccines GNA NYA develops programme framework to encourage youth volunteerism GNA Diasporan Africans in Canada donate to Street Academy APS CORONAVIRUS : 712 NOUVELLES CONTAMINATIONS ET 05 DÉCÈS ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Plus de 300.000 doses de vaccin Johnson-Johnson offertes à la RCA ACP Les ministres provinciaux de l’éducation invités à lutter contre les antivaleurs dans leurs entités

KLOTO/ ANALYSE FINANCIERE DES SFD SUIVANT LE NOUVEAU REFERENTIEL COMPTABLE : DIRECTEURS FINANCIERS ET COMPTABLES EN FORMATION A KPALIME


  15 Janvier      82        Finance (550),

   

Les directeurs financiers et les comptables des Systèmes financiers décentralisés (SFD) participent, du 14 au 18 janvier à Kpalimé, à un atelier de formation sur l’analyse financière des SFD suivant le nouveau référentiel comptable à travers l’étude et l’interprétation des ratios prudentiels.

Initiée par l’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés du Togo (APSFD), la rencontre a pour objet d’amener les participants à revoir la manière dont ils traitent les informations financières au quotidien et ce que la loi leur demande de faire. Il s’agit donc de présenter aux participants le cadre comptable spécifique et la pratique des travaux d’inventaire dans les SFD ; de les outiller en passation des écritures comptables ; en production des états financiers et fiscaux suivant le nouveau référentiel comptable  et sur la justification des soldes des comptes spécifiques sur les rapports et états statistiques aux autorités. Il sera question aussi de former les directeurs financiers et les comptables à produire efficacement les indicateurs aux organes de contrôle (CAS IMEC/BCEAO/CBU) ; à analyser la performance des SFD à travers les ratios prudentiels et les meilleures pratiques et à interpréter les ratios.

L’atelier se propose en outre d’instruire les participants sur l’identification des principaux risques à atténuer  et sur la loi uniforme relative au traitement des comptes dormants. Il est prévu un point sur la mise en œuvre de cette loi par les SFD. Cette rencontre se donne enfin de renforcer les capacités des participants sur les procédures liées à la finance islamique.

Le directeur exécutif du SFD, Ange Kossivi Kétor, a relevé l’importance de cet atelier. Il a fait savoir aux comptables et directeurs financiers qu’ils sont tenus de passer les écritures au jour le jour sur les opérations et d’établir périodiquement les états financiers. Il s’est réjoui du fait que cet atelier outillera les participants non seulement sur le traitement des comptes dormants, qui sont des comptes sur lesquels les propriétaires et clients n’ont plus fait d’opération durant huit ans mais aussi sur la gestion des comptes en finance islamique.

La finance islamique se distingue de la finance conventionnelle par la mise en avant d’idée d’éthique et de morale islamique en puisant ses sources dans la révélation divine, dans la sunna et dans les pratiques économiques et financières à l’époque du prophète Mahomet. Elle est notamment fondée sur l’interdiction de l’intérêt et la responsabilité sociale de l’investissement.

Dans la même catégorie