AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

La Russie prête à partager des technologies avec les pays africains (Poutine)


  21 Mars      152        Coopération (2477), Economie (21789),

 

Abidjan, 21 mars 2023 (AIP)- Le président russe, Vladimir Poutine, a affirmé que son pays continuera d’aider les Etats africains à produire de l’électricité et partagera ses technologies avec eux,  rapporte l’Agence de presse russe Tass.

« Nous continuerons d’aider les pays africains dans la production d’électricité, là où le continent ne couvre qu’un quart de ses besoins », a-t-il déclaré, ajoutant que d’importants projets d’investissement russes sont déjà mis en œuvre en Afrique avec la participation de Rosneft, Gazpromneft, RusHydro. , Alrosa et Lukoil.

Il s’exprimait lundi 20 mars 2023 à Moscou, lors de la deuxième conférence parlementaire internationale Russie-Afrique.

« Aujourd’hui, nous proposons de nouvelles technologies respectueuses de l’environnement, principalement dans l’énergie nucléaire », a souligné Poutine. Rosatom est déjà en train de construire une centrale nucléaire en Égypte, a-t-il dit, ajoutant que la société prévoit également d’étendre sa présence dans le développement des systèmes énergétiques nationaux sur le continent africain. « Significatif, dans certains pays à 100%, le financement est assuré par la Russie, il s’agit de grands projets totalisant 15, 20, 25 milliards de dollars », a noté Poutine.

Dans la même catégorie