MAP Le Rwanda adopte des mesures strictes pour contrer une troisième vague de Covid-19 MAP Le Niger et le Nigeria confrontés à une « crise nutritionnelle majeure » chez les enfants (MSF) MAP Elections en Ethiopie : fermeture des bureaux de vote (Conseil national électoral) MAP Rabat abrite l’exposition « Delacroix, souvenirs d’un voyage au Maroc », une première en Afrique et dans le monde arabe MAP La CAF veut rendre le football africain plus compétitif (Président) APS SÉNOBA : LES POPULATIONS DÉPLORENT LE MANQUE D’EAU ET D’ÉLECTRICITÉ GNA Infant jaundice: what public needs to know and do? GNA Kenyan MP commends Ghana’s COVID testing speed GNA World Refugee Day: Ghana’s refugee population stands at 14,000 GNA 94 per cent of children fear unemployment in future

L’artiste-peintre Roger Botembe inhumé au cimetière de Kimpoko dans la commune de N’sele


  22 Janvier      54        Arts plastiques (42),

   

Kinshasa, 22 janvier 2020 (ACP)- La dépouille du professeur  et artiste peintre, Roger Botembe Mimbayi Lita, a été inhumée, mercredi, dans le cimetière familial, au village de Kimpoko, dans la commune de N’sele, après des hommages rendus en sa mémoire, en la salle «Kin-Miséricorde», dans la commune de Gombe.

La communauté scientifique de l’Académie de beaux-arts de Kinshasa (ABA), sous la conduite de son directeur général, Henri Kalama, les artistes de diverses filières, les personnalités politiques et la famille biologique de l’artiste se sont mobilisés pour honorer la mémoire de cet acteur culturel. Ceux-ci ont témoigné sur ses qualités morales, intellectuelles, son parcours professionnel, ainsi que sa production artistique.

Prenant la parole au nom de la famille, Gaby Botembe, frère cadet de l’illustre disparu, a fait part à l’assistance du niveau d’affection et d’encadrement dont les siens ont bénéficié de leur frère, qui, déjà à l’âge adolescent était déjà brave et disponible pour des sacrifices en faveur des autres.

Pour sa part, le chef de travaux Bafulu Lipondo, a, au nom des artistes membres des «Ateliers Botembe», reconnu, à juste titre, les qualités d’un encadreur généreux et dévoué, qui leur transmettait l’essentiel pour mieux exceller dans la vie professionnelle.

«Roger Botembe fut un grand homme du milieu artistique congolais et passionné pour la formation de la jeunesse, surtout un positiviste qui a su réaliser ses rêves au plan social et professionnel», a déclaré, M. Isaac Ngwenza, un autre membre de cette structure.

Expositions et récompenses

Né à Kinshasa, le 4 mars 1959, Roger Botembe, a réalisé un parcours professionnel plein de succès marqué par la participation à de nombreuses expositions au pays et à l’étranger, ainsi que l’obtention de nombreux prix. En 1992, il fonde les «Ateliers Botembe», en compagnie de ses anciens étudiants, avant d’introduire en 1999, le «trans-symbolisme», comme courant de la renaissance de l’art contemporain africain.

Il fut, dès son arrivée à Kinshasa, chef de section arts plastique à l’ABA de Kinshasa avant d’être reconnu en 2005, comme Pr associé. Roger Botembe était aussi directeur de la Coopération internationale et de la promotion à l’Institut de musées nationaux du Congo, depuis 2006.

S’agissant de ses expositions, Me Roger Botembe, a exposé notamment en 1978 au Centre de commerce international au Zaïre, à l’actuel Institut français de Kinshasa, au Centre Wallonie Bruxelles (CWB) en 1987 et 1991, à l’expo «La Congolaise d’hier et d’aujourd’hui » à Monaco, en France (2000), au festival «Yambi», en Belgique (2005), ainsi qu’au «Art in mind» à Londres, en 2014.

Il sied de noter que l’artiste peintre Roger Botembe a obtenu en 1986 le Prix «Charles Buls» de la ville de Bruxelles, en Belgique, le Prix «CICIBA 5ème biennale d’art bantou contemporain», à Brazzaville, en République du Congo (1994), les Médailles du Mérite Art et science, en bronze (2004) puis en argent (2015) en RDC.

ACP/FNGMay/CFM/GMM/AWA/JFM

 

 

Dans la même catégorie