MAP SM le Roi adresse un discours à la Nation à l’occasion du 22ème anniversaire de la Fête du Trône (Texte intégral) GNA Sandema Hospital holds staff durbar GNA COVID-19; Group commends Health Minister’s efforts in fighting the pandemic AGP COVID-19: Don’t deny non-masked patients health care-Medical Officer AGP Kindia-Examen du CEE: 12554 candidats dont 5683 filles répartis dans 42 centres AGP Matam-Examen du CEE : 5.835 candidats dont 3122 filles répartis dans 13 centres AGP Gueckédou-Administration : Passation de service entre les sous-préfets sortant et entrant de Koundou Léngo Bèngou AGP Mamou-Education : 14 458 candidats à l’examen de fin d’étude élémentaire  dont 7 012 filles dans la région AGP Boké-Education : 12.620 candidats dont 5.749 filles au compte du CEE AGP Matoto-Education : Lancement des épreuves de l’Examen d’entrée en 7eme année session 2021

Le 51ème anniversaire de l’OIF célébré sous le signe de la lutte contre la Covid-19


  20 Mars      19        Arts & Cultures (1692),

   

Niamey – La Communauté francophone du monde entier célèbre, ce 20 mars 2021, le 51ème anniversaire de la création de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). A cette occasion, le Ministre en charge des Affaires Etrangères par intérim du Niger, M. Marou Amadou, a livré un message dans lequel il s’est appesanti sur « le contexte préoccupant » de cet anniversaire et les solutions que l’OIF propose face au « tragique événement » de la Covid-19.

Autour du thème « Femmes francophones, femmes résilientes », cette journée Internationale de la francophonie intervient au Niger exactement un (1) an après la déclaration du premier cas de la Covid-19 (le 19 mars 2020) au Niger, cette pandémie aux conséquences néfastes aussi bien sur le plan sanitaire que dans le développement économique des pays du monde.

Face à cette « situation d’incertitude dans tous les domaines » et qui frappe particulièrement les femmes, a indiqué le Ministre Marou Amadou, la Francophonie, conformément à son programme quadriennal 2019-2022, a proposé des projets dédiés à l’autonomisation économique des femmes particulièrement affectées par les conséquences de la crise sanitaire.

Il a notamment fait cas du projet « La Francophonie avec elles », un programme lancé en juillet 2020 avec pour objectif principal la solidarité et l’amélioration de la condition de la femme à travers des initiatives propres, mais aussi par leur accès à l’autonomie économique dans une optique de résilience accrue.

Le Ministre Marou Amadou a également voulu rappeler que depuis plus de vingt ans, la Francophonie œuvre en faveur de la réduction des inégalités entre les femmes et les hommes au sein de l’espace francophone dans ses différents domaines d’interventions que sont les droits et la lutte contre les discriminations et les violences, l’éducation des filles, l’autonomisation économique, le leadership et la participation à la prise de décisions.

« La francophonie intervient dans des domaines aussi multiples que variés et nous continuerons à œuvrer inlassablement à la pérennisation des idéaux de ses pères fondateurs que sont les Présidents Diori Hamani du Niger, Léopold Sédar Senghor du Sénégal, Habib Bourguiba de la Tunisie et le Prince Norodom Sihanouk du Cambodge.

Créée le 20 mars 1970 à Niamey au Niger, l’Organisation Internationale de la Francophonie, rappelle-t-on, est une organisation qui regroupe les pays du monde ayant en partage la langue française comme langue d’expression (langue officielle pour la plupart). Elle compte 88 États et Gouvernements, dont 54 membres, 7 membres associés et 27 observateurs. Le Niger est membre fondateur de cette organisation qui compte aujourd’hui plus de 300 millions de locuteurs.

Dans la même catégorie