AGP Guinée/ Conseil des Ministres : le chef de l’Etat ordonne le ministre des AE de produire un état détaillé du paiement des contributions AGP Guinée/ Conseil des Ministres : Le chef de l’Etat instruit le ministre du budget de veiller scrupuleusement au paiement destiné à l’état ANGOP Covid-19: Angola reports 189 recoveries, 178 new infections ANGOP Angola with $14.7 bn of international net reserves ANGOP Government hikes fuel export taxes ANGOP Les échanges entre l’Angola et l’Allemagne s’élèvent à 120 millions d’euros AGP Gabon : Décès de l’ancien ministre Fabien Owono Essono AGP Gabon : Des Barrières électriques comme solution au conflit homme-éléphant dans l’Ogooué-Maritime AGP Gabon : La communauté Biafraise manifeste devant le siège de l’ONU à Libreville APS EN JUIN, LES PRIX DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION ONT CRÛ DE 1, 3 % (ANSD)

Le Président de la République réaffirme son engagement en faveur de l’amélioration de la santé


  18 Février      37        Santé (11000), Société (34378),

   

Luanda – Le Président de la République, João Lourenço, a réaffirmé à travers ses comptes Facebook, Instagram et Twitter que « la santé est une priorité de l’Exécutif » et « ne se reposera pas tant qu’il aurait des décès dus à des maladies évitables » dans le pays.

La position du Chef de l’Etat a été rendue publique à l’issue des visites effectuées samedi (16) au dépôt central de médicaments et aux hôpitaux généraux de Luanda et Josina Machel, où il a été informé des difficultés et des projets en cours.

Selon le Président de la République, le contact avec ces institutions a renforcé l’idée selon laquelle la lutte pour un système de santé plus humanisé est un défi pour tous, à savoir la famille, l’école, l’université, les églises et même l’hôpital.

Le chef du pouvoir exécutif a aussi exprimé son enthousiasme après avoir constaté que les professionnels de ces unités sanitaires s’engageaient à faire des hôpitaux un outil fondamental du développement du pays.

Il y a lieu de rappeler que le budget de la santé a été augmenté cette année, malgré la crise financière héritée du gouvernement précédent, mais que les fonds alloués aux secteurs de la santé et de l’éducation ont dépassé pour la première fois les dépenses consacrées à la défense et à la sécurité.

Dans le budget général de l’État pour 2019, le secteur de la santé a augmenté, passant de 3,6% en 2018 à 6,6%.

Dans la même catégorie