ACI Congo : Plaidoyer pour la réduction échelonnée des importations des produits carnés ACI Congo : Le gouvernement invité à accélérer la validation de la Feuille de route Le ministère de la Salubrité lance la 48e édition de l’opération grand ménage AIP Le conseil municipal adopte le budget 2022 de plus d’un milliard de FCFA de la commune d’Adiaké AIP Lancement de l’évaluation des instituts et centres de recherche de l’enseignement supérieur AIP Plusieurs élèves sensibilisés sur les dangers de l’hypertension artérielle à Abidjan AIB Burkina : le ministre Tamboura invite ses compatriotes à ne pas tomber dans le piège des terroristes (Actualisée) AIB Burkina : La corruption a baissé après l’insurrection mais est remontée faute de sanction (Marius Ibriga) APS DES BILLES EN CRISTAL À LA PLACE DES BULLETINS ET ENVELOPPES DE VOTE, UNE ORIGINALITÉ DU SYSTÈME ÉLECTORAL GAMBIEN AIB Blocus du convoi militaire français: Ousseni Tamboura planche pour une relecture des accords entre le Burkina et la France (Actualisée)

Les résultats du CEP 2018 proclamés dans le Couffo


  31 Juillet      99        Education (6103), Société (37079),

   

Porto-Novo, 31 juil. 2018 (ABP). Les candidats à l’examen du Certificat d’études primaires session de juillet 2018 dans le département du Couffo sont fixés depuis ce lundi après-midi sur leur sort suite à la proclamation des résultats qui s’est déroulée à l’école urbaine centre d’Aplahoué.
58,37%. C’est le pourcentage obtenu cette année par le département du Couffo qui le positionne à la neuvième place au plan national, selon les statistiques rendues publiques par le directeur départemental des enseignements maternel et primaire (DDEMP) du Couffo, Serge Frédéric Hounkanrin.
C’est la commune de Klouékanmey qui vient en tête avec un taux de réussite de 72,15% suivi de Toviklin qui a enregistré un pourcentage de 60,14%. Dogbo vient en dernière position sur les six communes avec un résultat de 51,99%.
S’adressant à l’assistance, le DDEMP a manifesté sa reconnaissance à l’endroit des enseignantes et enseignants pour le travail abattu tout au long de l’année scolaire même si dit-il, « le résultat n’est pas reluisant ».
Il a, au regard de ces résultats, exhorté les partenaires sociaux à prendre le taureau par les cornes pour que les résultats soient meilleurs l’année prochaine.
Pour sa part, le représentant du préfet, Théophile Kpanon a salué les efforts des enseignants qui, après la crise sociale qui a secoué le système éducatif béninois, se sont véritablement mis au travail pour qu’on obtienne ce taux d’admissibilité.
ABP/CBA/JFH

Dans la même catégorie