MAP Effondrement d’un immeuble au Nigeria : Sept personnes secourues MAP L’adoption par le CPS de l’UA de la «Déclaration de Tanger», une reconnaissance de la pertinence de l’approche multidimensionnelle du Maroc (Diplomate) MAP L’Angola a besoin de fonds supplémentaires pour achever le processus de déminage (responsable) MAP Le Grand stade d’Agadir, une « infrastructure sportive prometteuse » (média nigérien) AIP Lancement d’une semaine de la sécurité routière sur toute l’étendue du territoire national MAP Plus de 13 millions de Zambiens risquent d’être infectés par des maladies tropicales (ministre) MAP La SADC appelle à un dialogue national urgent en Eswatini AIP Un forum pour promouvoir la protection de l’environnement et le développement durable annoncé à Abidjan AIP Plus de 70 dossiers traités par la CACI de 2021 à 2022 MAP Le Complexe Mohammed VI de football, « l’un des plus importants dans le monde » (média nigérien)

Les résultats du CEP 2018 proclamés dans le Couffo


  31 Juillet      120        Education (6572), Société (41010),

   

Porto-Novo, 31 juil. 2018 (ABP). Les candidats à l’examen du Certificat d’études primaires session de juillet 2018 dans le département du Couffo sont fixés depuis ce lundi après-midi sur leur sort suite à la proclamation des résultats qui s’est déroulée à l’école urbaine centre d’Aplahoué.
58,37%. C’est le pourcentage obtenu cette année par le département du Couffo qui le positionne à la neuvième place au plan national, selon les statistiques rendues publiques par le directeur départemental des enseignements maternel et primaire (DDEMP) du Couffo, Serge Frédéric Hounkanrin.
C’est la commune de Klouékanmey qui vient en tête avec un taux de réussite de 72,15% suivi de Toviklin qui a enregistré un pourcentage de 60,14%. Dogbo vient en dernière position sur les six communes avec un résultat de 51,99%.
S’adressant à l’assistance, le DDEMP a manifesté sa reconnaissance à l’endroit des enseignantes et enseignants pour le travail abattu tout au long de l’année scolaire même si dit-il, « le résultat n’est pas reluisant ».
Il a, au regard de ces résultats, exhorté les partenaires sociaux à prendre le taureau par les cornes pour que les résultats soient meilleurs l’année prochaine.
Pour sa part, le représentant du préfet, Théophile Kpanon a salué les efforts des enseignants qui, après la crise sociale qui a secoué le système éducatif béninois, se sont véritablement mis au travail pour qu’on obtienne ce taux d’admissibilité.
ABP/CBA/JFH

Dans la même catégorie