MAP Violences au Sénégal: l’UNOWAS appelle « au calme et à la plus grande retenue » (communiqué) AIB Burkina : le 2e rapport national de mise en œuvre des ODD validé AIB Burkina : Souleymane Sanou de la RTB Télévision est le super galian 2023 AIB Burkina: La réouverture du lycée Zinda pourrait intervenir à la rentrée scolaire 2024-2025 (ministre) AIB Galian 2023 : Les Éditions Sidwaya remportent quatre prix spéciaux et un prix officiel AIB Gouvernance financière hospitalière : La Directrice générale du CHUP-CDG partage l’expérience du Burkina au Maroc AIB Burkina : Le CAPES inaugure sa nouvelle salle de conférence au nom de son premier directeur exécutif Niger : Les journalistes et blogueurs sportifs à l’école des opérations media et système d’accréditation de la CAF ANP Tillabéri : Les membres du Conseil Régional de Sécurité outillés sur ‘’les normes d’éthique et de déontologie’’ MAP Conseil de sécurité: Le mandat de la Mission de l’ONU au Soudan prorogé jusqu’au 3 décembre prochain

L’Etat reste devoir plus de 29 milliards aux mutuelles de santé (Samba Ndiobène Kâ)


  4 Décembre      39        Economie (18392), Finance (1261), Santé (14623),

 

Dakar, 4 déc (APS) – La dette due par l’Etat aux mutuelles de santé s’élevait à 29 milliards 565 millions de francs CFA. en octobre dernier, a indiqué, dimanche, le ministre du Développement communautaire, de la Solidarité nationale et de l’Equité sociale et territoriale, Samba Ndiobène Kâ.

La dette “due aux mutuelles s’élevait à 29 milliards 565 millions de francs CFA en octobre 2022”, a-t-il dit dans des propos rapportés par un rapport parlementaire consacré au projet de budget, pour l’exercice 2023, du ministère du Développement communautaire, de la Solidarité nationale et de l’Equité sociale et territoriale.

M. Kâ, cité dans ce document, a donné le détail de la structure de cette dette, précisant que 769 millions de francs CFA concernent les subventions générales aux mutuelles de santé, alors que 19 milliards CFA sont destinés aux bénéficiaires de la Bourse de sécurité familiale et des carte d’égalité des chances.

Les frais de de remboursement de césarienne représentant 2 milliards 340 millions de francs CFA, 3 milliards 609 millions de francs CFA reviendront au Plan sésame et 2 milliards 248 millions de francs CFA relèvent du volet prise en charge des enfants de 0 à 5 ans.

“Un plan d’apurement est en cours d’élaboration », en collaboration avec les ministres des Finances et du budget et de la Santé et de l’Action sociale, a annoncé Samba Ndiobène Kâ. »

Dans la même catégorie