GNA Commonwealth Games: Ghana’s men’s quartet disqualification due to technical error – GAA GNA Commonwealth Games: Ghana’s men’s quartet disqualified for flouting rules GNA Commonwealth Games: Paul Amoah breaks Ghana’s 48-year medal drought in 200m GNA We have to take the corruption fight as a personal fight – GACC alerts GNA Youth urged to avail themselves for mentorship GNA Huawei, Ministry of Communications begin cyber security training Phase II GNA Religious and traditional leaders key to domestic tax mobilization-study GNA 2022 West Africa Development Outlook proposes increased sub-regional trade, structural transformation ACP Organisation en Belgique de la croisière « Le fleuve Congo s’invite en Belgique » ACP Les 16 pays de la SADC se conviennent de mutualiser les efforts pour la révolution industrielle

Niger : Le Parlementaire entérine la prorogation de l’état d’urgence dans les régions de Diffa, Tahoua et Tillabéry


  5 Mai      41        Politique (20641), Santé (13309),

   

Niamey, 05 Mai (ANP) – Le Parlement nigérien réuni en séance plénière, ce mercredi 05 mai 2021,  sous la présidence de l’honorable Seini Oumarou a examiné et adopté trois (3) projets de loi portant prorogation de l’état d’urgence dans les régions de Diffa et Tillabéry et certains départements de la région de Tahoua.

 Ces projets de loi visent à permettre aux forces de défense et de sécurité (FDS) de mener à bien, et sans contraintes, leurs missions de sécurisation des personnes et de leurs biens dans les régions de Diffa, Tillabéry et Tahoua (départements de Tillia et Tassara). Il est pris pour une durée de trois (3) mois, pour la période allant du 08 Mai 2021 au 05 Mai 2021 inclus.

Au terme du processus d’adoption de ces projets de loi, le commissaire du Gouvernement, Alkache Alhada, Ministre de l’Intérieur et de la décentralisation a pris la parole pour féliciter les honorables députés pour leur vote massif en faveur de cette loi.

‘’Beaucoup d’entre vous ont souligné le caractère récurrent de cette prorogation, malheureusement tant qu’il y’aura la guerre, nous demanderons la prorogation de l’état d’urgence’’ a déclaré, M. Alkache.

En vigueur depuis février 2015 dans la région de Diffa et depuis mars 2017 dans celles de Tillabéry et Tahoua, l’état d’urgence permet d’accroître les moyens juridiques des forces de défense et de sécurité pour combattre l’ennemi.

Il est régulièrement prorogé du fait de la fragilité de la situation sécuritaire au niveau de ces régions, notamment la présence de la secte Boko Haram à Diffa et celle des groupes terroristes qui se sont dispersés dans toute la sous-région à la suite de la sanctuarisation du Nord.

Dans la même catégorie