MAP Accra: La Cédéao décide de maintenir la suspension de la Guinée de toutes ses instances et réclame la tenue des élections dans un délai de six mois (Communiqué) MAP Neuf civils tués dans une frappe aérienne au Nigeria (officiel) MAP Guinée: fin du premier épisode du virus de Marburg en Afrique de l’Ouest (OMS) MAP Le gouvernement éthiopien appelle à une action immédiate pour ramener une centaine de camions pas revenus du Tigray GNA ASF Outbreak: Over 200 pigs dead, seven farms affected GNA Felix Annan ends 10-year stay with Kotoko APS AFROBASKET 2021 : LES LIONNES ENTRENT EN LICE FACE À LA GUINÉE, SAMEDI APS CORONAVIRUS : 01 DÉCÈS ET 26 NOUVELLES INFECTIONS ANNONCÉS INFORPRESS São Vicente: Presidente da UCID volta a apelar para mudança de medida de coacção de Amadeu Oliveira “que está doente” INFORPRESS Futebol: Cabo Verde mantém-se no 77º lugar do ranking da FIFA

Niger : Le Parlementaire entérine la prorogation de l’état d’urgence dans les régions de Diffa, Tahoua et Tillabéry


  5 Mai      28        Politique (18522), Santé (11540),

   

Niamey, 05 Mai (ANP) – Le Parlement nigérien réuni en séance plénière, ce mercredi 05 mai 2021,  sous la présidence de l’honorable Seini Oumarou a examiné et adopté trois (3) projets de loi portant prorogation de l’état d’urgence dans les régions de Diffa et Tillabéry et certains départements de la région de Tahoua.

 Ces projets de loi visent à permettre aux forces de défense et de sécurité (FDS) de mener à bien, et sans contraintes, leurs missions de sécurisation des personnes et de leurs biens dans les régions de Diffa, Tillabéry et Tahoua (départements de Tillia et Tassara). Il est pris pour une durée de trois (3) mois, pour la période allant du 08 Mai 2021 au 05 Mai 2021 inclus.

Au terme du processus d’adoption de ces projets de loi, le commissaire du Gouvernement, Alkache Alhada, Ministre de l’Intérieur et de la décentralisation a pris la parole pour féliciter les honorables députés pour leur vote massif en faveur de cette loi.

‘’Beaucoup d’entre vous ont souligné le caractère récurrent de cette prorogation, malheureusement tant qu’il y’aura la guerre, nous demanderons la prorogation de l’état d’urgence’’ a déclaré, M. Alkache.

En vigueur depuis février 2015 dans la région de Diffa et depuis mars 2017 dans celles de Tillabéry et Tahoua, l’état d’urgence permet d’accroître les moyens juridiques des forces de défense et de sécurité pour combattre l’ennemi.

Il est régulièrement prorogé du fait de la fragilité de la situation sécuritaire au niveau de ces régions, notamment la présence de la secte Boko Haram à Diffa et celle des groupes terroristes qui se sont dispersés dans toute la sous-région à la suite de la sanctuarisation du Nord.

Dans la même catégorie