MAP Sénégal: la candidature à la présidentielle n’est pas une condition pour obtenir la liberté provisoire (ministre de la justice) MAP Conférence sur le rôle de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains dans la préservation de la sécurité spirituelle en Afrique les 24 et 25 février à Kampala MAP Gabon: Huit morts et plusieurs blessés dans un accident de la circulation MAP Afrique du Sud: les élections générales fixées au 29 mai (Présidence) MAP Nucléaire: Les actions en faveur du continent africain constituent une priorité stratégique pour le Maroc (Ambassadeur) MAP Somalie: un attentat à Mogadiscio fait 5 morts MAP Sénégal/Présidentielle 2024 : Le Conseil Constitutionnel entérine la liste définitive des 19 candidats MAP IOSCO : Mme Hayat réélue à la présidence du Comité Régional Afrique et Moyen-Orient MAP Gabon: La croissance devrait s’établir à 3% en 2024 (FMI) MAP La désintégration de la société sud-africaine, résultat de la dépossession des Noirs de leurs terres (étude)

Côte d’Ivoire-AIP/Le premier grand projet de fibre optique panafricain lancé (communiqué)


  11 Novembre      51        Technologie (988),

 

Abidjan, 11 nov 2020 (AIP) – Le groupe Orange a procédé mardi 10 novembre 2020 à l’occasion du salon international AfricaTech festival au lancement commercial de « Djoliba », le premier backbone panafricain offrant une sécurisation complète en Afrique de l’Ouest avec plus de 10 000 km de réseau terrestre à fibres optiques, selon un communiqué transmis à l’AIP.

Ce réseau couplé à 10 000 km de câble sous-marin offre un très haut débit (jusqu’à 100 Gbit/s) et 99,99% de taux de disponibilité et répond aux besoins des entreprises et acteurs telécoms en Afrique de l’Ouest, pour servir un potentiel de 330 millions d’habitants.

Il couvre également 16 points de présence avec un maillage de près de 155 sites techniques, et relie 300 points de présence en Europe, en Amérique et en Asie.

Ce nouveau backbone qui couvre huit pays, à savoir le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, le Liberia, le Mali, le Nigeria et le Sénégal permettra de démocratiser l’accès à la connectivité auprès des opérateurs et des entreprises.

«Avec Djoliba, les populations locales vont pouvoir accéder encore plus facilement à des services de santé ou d’éducation, ainsi qu’aux usages offerts par le cloud computing. Le développement de l’accès au numérique est un enjeu majeur pour l’Afrique et je salue le travail remarquable de nos équipes dans tous les pays qui ont permis que le projet Djoliba voit le jour», a souligné le CEO d’Orange Middle East and Africa, Alioune Ndiaye.

Selon les responsables d’Orange, en utilisant les offres de transmission du réseau Djoliba, les nouveaux clients pourront alors accéder aux plateformes du Groupe et ainsi bénéficier de toute la palette des offres commercialisées par Orange en Afrique, transit IP, plateformes de services mobiles, hébergement dans les datacenters Orange en Afrique, VPN,…

Dans la même catégorie