GNA NDC postpones flagbearer election APS POUR UN ALLÈGEMENT FISCAL FAVORISANT UN RETOUR RAPIDE SUR INVESTISSEMENT APS THIÈS : PARENTERUS, UNE USINE DE ’’SOLUTÉS STÉRILES’’ INAUGURÉE À BAYAKH 15 janvier 2019 à 21h15min 0 0% Tags: APS SODAGRI TABLE SUR UNE PRODUCTION DE 270 000 TONNES DE RIZ À KOLDA APS LES MONITEURS DES DAARAS MODERNES CHOISIS PARMI LE PERSONNEL DE L’EDUCATION NATIONALE (MINISTRE) ANP Trafics : Nous avons pour défis communs de joindre nos luttes (Premier ministre italien) MAP Mali: Lancement du Centre de monitoring et de Contrôle des Médias audiovisuels, fruit de la coopération avec la HACA du Maroc AGP Kindia : Le ministre de l’ENA inaugure un Collège dans la CR de Samayah GNA Fifth prosecution witness testifies GNA Implementation of SLWMP is empowering women in northern Ghana

Création au Niger d’une Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste


  22 Juin      35        Société (46173), Téchnologie (882),

   

Niamey, 22 Juin (ANP) – Le Gouvernement du Niger a examiné et adopté un projet de loi portant création, organisation et fonctionnement d’une Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP), chargée de règlementer les secteurs des communications électroniques et de la poste au Niger à l’issue d’un Conseil des Ministres réuni vendredi 22 juin.
Selon le communiqué du Gouvernement dont ANP a reçu copie, cette décision vise à se conformer aux actes additionnels de la CEDEAO et aux directives de l’UEMOA sur l’harmonisation des politiques et du cadre règlementaire du secteur des TIC.
Il s’agit pour le Niger d’apporter les ajustements nécessaires y relatifs afin de contribuer à la création d’un marché commun des technologies de l’information et de la communication dans l’espace communautaire.
Aussi, les innovations contenues dans la nouvelle loi concernent-elles, entre autres, l’institution d’un code d’éthique ainsi que l’énumération des cas de fautes lourdes pouvant entrainer la révocation de membres fautifs des organes de l’ARCEP, le relèvement du mandat des membres du Conseil National de Régulation, ou encore l’interdiction imposée à ces derniers d’exercer un emploi pendant deux ans dans les entreprises des secteurs régulés après cessation de leurs fonctions.
Au Niger, le taux de pénétration des services de téléphonie est de 38% avec plus de sept millions d’abonnés, le taux des services internet est de 19% en 2016, quant au secteur postal, il est dominé par sept opérateurs, selon les chiffres de l’Autorité de Régulation des télécommunications et de la poste.
KPM/CA/ANP

Dans la même catégorie