APS UN RACKETTEUR SE FAIT PASSER POUR LE GOUVERNEUR DE ZIGUINCHOR APS LA TERRE EST LE PLUS GROS RISQUE DE CONFLIT AU SÉNÉGAL, SELON MACKY SALL GNA Bui gets centre to provide science, technology and robotic education GNA NDC will settle aggrieved customers of Menzgold GNA Oti has no hand in the secessionist uprising – Nana Asiakwa Inforpress Presidente do SIACSA garante que conseguiram resolver as pendências dos vigilantes privados Inforpress Autárquicas 2020: PAICV exorta Governo a parar qualquer acção que vise corromper o eleitorado Inforpress Afrobasket 2021: Seleção nacional de basquetebol defronta hoje o Tchade no primeiro jogo do torneio de Wild Card APS OUVERTURE À DIAMNIADIO DES TRAVAUX DE LA JOURNÉE NATIONALE DE LA DÉCENTRALISATION APS COVID-19 : 24 NOUVEAUX CAS DONT 7 IMPORTÉS

Gabon: Le nouveau directeur général de la Marine marchande, Fidèle Angoué Mba en fonction


  10 Octobre      12        Economie (10033),

   

Libreville, 10 Octobre (AGP) – Nommé au poste de directeur général de la Marine marchande, Fidèle Angoué Mba a été installé dans ses fonctions, au cours d’une cérémonie vendredi dans la commune d’Owendo au nord de Libreville, par le Secrétaire général du ministère des transports, Rufin Moutessayigoué, en présence des responsables du ministère de tutelle, de la direction générale de la Marine Marchande ainsi que des amis et connaissances. Le promu s’est engagé à mettre en pratique la bonne gouvernance, en conformité avec les orientations des plus hautes autorités pays.
Après la mise en détention préventive en septembre dernier à la prison centrale de Libreville, de l’ancien directeur général de la Marine marchande, Martin Ndong Ntoutoume pour détournement de deniers publics, son remplaçant, Fidèle Angoué Mba a été nommé le 2 octobre 2020 au cours du Conseil des ministres. Ce dernier a donc été installé après deux semaines d’intérim qu’a assuré par le Directeur général adjoint, Ibrahim Okanga Souna.

Le nouveau directeur général a dans son allocution de circonstance pris l’engagement de faire dans la bonne gouvernance, dans le but de sortir de sortir la structure dont il a désormais la charge, de la zone d’ombre qu’elle traverse actuellement.

«Je m’engage à assumer mes fonctions de Directeur général de la Marine marchande en m’inscrivant résolument dans les pratiques de la bonne gouvernance instruite par le président de République et le Premier ministre et dont les grandes lignes ont été déclinées dans le discours à la Nation de monsieur le président de la République le 16 août dernier, à travers l’appel à plus de modernisation de l’administration publique et de madame le Premier ministre, dans sa déclaration de politique générale, le 4 septembre devant l’Assemblée nationale, à travers les axes 2 et 3 de l’action gouvernementale à savoir: la relance de l’économie et la bonne gouvernance», a-t-il déclaré.

Tout en sollicitant l’implication de ce challenge et de l’ensemble des cadres de tous niveaux, ainsi que des partenaires sociaux, Fidèle Angoué Mba a décliné les chantiers du court et moyen terme. Il s’agit notamment de la modernisation du cadre juridique obsolète pour son arrimage aux dispositions de l’Organisation maritime internationale (OMI), du renforcement des capacités des personnels de conception et d’exécution, du lancement de la digitalisation des procédures ainsi que du redéploiement des ressources humaines répondant aux critères de gouvernance vertueuse.

Mandaté par son patron, le ministre des Transports, Léon Armel Bounda Balonzi, le Secrétaire général du ministère, Rufin Moutessayigoué a appelé le nouveau directeur général à mettre en pratique son engagement pour la bonne gouvernance dans l’exercice de ses fonctions.

«Il vous revient comme vous vous y êtes engagés, à redorer l’image de la direction générale de la Marine marchande, au regard des faits passés sur lesquels monsieur le ministre ne souhaite pas revenir. Les missions de l’administration dont vous avez la charge à compter de ce jour consistent comme vous le savez principalement: à la gestion et au contrôle des activités maritimes par essence portuaires et connexes y compris la construction navale, le développement du commerce par voie maritime, la protection du milieu marin, la police et la sureté maritime, la sécurité de la navigation», a-t-il indiqué.

Et d’ajouter que: «Il s’agit d’un chantier énorme que les plus hautes autorités de l’Etat viennent de vous confier. Les engagements du ministère dans le cadre du plan d’actions prioritaires permettront d’améliorer le cadre du travail et de vous permettre, avec l’ensemble de vos collaborateurs d’atteindre les objectifs escomptés».

Le nouveau directeur général de la Marine marchande est un homme d’expérience dans l’administration gabonaise. Il a précédemment entre autres occupé les postes de Conseiller du ministre du Commerce et directeur général de la Consommation et de la concurrence.

Dans la même catégorie