AGP Guinée/Championnat ligue1 : Le Horoya respire devant la SAG, le Fello Star renoue avec la victoire face aux Eléphants de Coléah et l’AS Kaloum battue par l’ASFAG AGP Kindia-Société : Un mort et plus de 600 millions GNF emportés dans conflit domanial à Friguiagbé AGP Kérouané-Education : Le district de Gboodou doté d’une école primaire moderne AGP Guinée-Accident de la circulation : Une cause de mortalité non négligeable ! GNA Assin North and Adansi South DISECs move to maintain peace GNA Ghana Mission in Washington, others donate $59,850 to COVID-19 Fund GNA Orange Support Centre will address SGBV issues in Ghana – UNFPA APS LE JARAAF S’ENGAGE À PAYER LA CAUTION POUR LAMINE DIACK ‘’D’ICI UNE QUINZAINE DE JOURS’’ (PRÉSIDENT) AGP Boké-Ramadan: La Fondation AMA offre des vivres à la population de la Commune Urbaine ANP La Ville de Niamey baptise deux places publiques des noms de Mounkaila Sakoira et Cheick Chaibou Ali

La MINUSCA condamne et déplore la mort d’un casque bleu rwandais


  14 Janvier      16        Société (30990),

   

Bangui, 14 jan. (ACAP) – Le chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye a déploré mercredi 13 janvier 2021 à Bangui, la perte d’un casque bleu rwandais tombé et un autre blessé au service de la paix en Centrafrique, lors de l’attaque repoussée par les casques bleus, conjointement avec les forces armées centrafricaines (FACA), dans une déclaration du Porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Montéiro.

La déclaration a souligné que les éléments des groupes armés ont subi des pertes en vies humaines, certains ont été arrêtés  et des armes saisies.

Le représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Centrafrique s’est incliné  devant la mémoire  de ce casque bleu  tout en exprimant ses sincères condoléances  à sa famille, au contingent et au gouvernement rwandais.

Selon la déclaration du Porte-parole, la MINUSCA condamne dans les termes les plus forts, l’attaque lancée mercredi 13 janvier 2021 par les éléments  armés de la CPC dans les périphéries de Bangui.

La MINUSCA réitère sa ferme condamnation, les attaques des groupes armés coalisés ; anti-Balaka, UPC, 3R et MPC et leurs alliés politiques  notamment l’ancien président François Bozizé. La MINUSCA les rend  responsables des conséquences de ces violences sur les populations civiles.

Le communiqué relève qu’au cours de cette attaque coordonnée, les éléments armés ont directement ciblé les casques bleus déployés sur les différents axes menant à la capitale. Ces derniers, avec les prompts renforts en troupes et l’appui fourni par des hélicoptères, ont pu  contenir et repousser les assaillants  dans une action conjointe avec les forces armées centrafricaines.

La mission a également souligné que les attaques contre les casques bleus  peuvent être considérées  comme crime de guerre et poursuivies en justice.

Suivant la déclaration, le représentant spécial qui est en contact permanent avec les autorités centrafricaines et avec toutes les parties engagées  en faveur  du dialogue  et du rejet de la violence, a rappelé la détermination de la MINUSCA à exécuter son mandat  de protection des populations  civiles et de sécurisation  du processus électoral.

Dans la même catégorie