MAP SM le Roi préside la cérémonie d’inauguration de l’écosystème du Groupe PSA au Maroc, une nouvelle illustration de l’excellence du « Made in Morocco » INFORPRESS INSP garante que a mortalidade infantil no período neonatal não é alarmante mas sim um desafio – INSP INFORPRESS Jorge Santos considera que o Tribunal de Justiça da CEDEAO é um instrumento privilegiado para proteger os cidadãos INFORPRESS Ministro do Turismo defende trabalho articulado entre Governo e privados para que cruzeiristas gastem mais no país ANP Mécanisme d’évacuation d’urgence des réfugiés : plus de 1300 évacués de la Libye au Niger réinstallés (HCR) AIB Les archivistes, les documentalistes et les bibliothécaires dénoncent les difficiles conditions de travail AIB Le président du Faso Roch Kaboré « ne semble pas comprendre que la réconciliation nationale est la seule voie de salut pour le Burkina Faso » (Yacouba Isaac) AIB Burkina : Le président Kaboré reçoit un rapport sur la libre circulation des personnes et des biens ACI CONGO: NÉCESSITE POUR LES ETATS D’HARMONISER LES POLITIQUES POUR FAIRE RÉGNER LA SÉCURITÉ ACI CONGO: CÉLÉBRATION DU 25EME ANNIVERSAIRE DU PARTENARIAT POUR LA CONSERVATION DU PARC NOUABALE-NDOKI

Le Burkina Faso 1er pays bénéficiaire de l’ITEC en Afrique subsaharienne


Ouagadougou, 09/10/2018 (MAP) – Le Burkina Faso constitue désormais le premier pays bénéficiaire de l’ITFC (Société internationale islamique de financement du commerce en Afrique subsaharienne).

« Nous avons noué des relations solides avec le gouvernement pour créer un portefeuille d’opérations exemplaire qui servira de modèle à d’autres pays », a indiqué le directeur général de l’ITEC, M. Sonbol, en marge de la 5ème édition du Rebranding Africa Forum, qui s’est déroulée récemment à Ouagadougou, indique un communiqué de la Société, transmis à la MAP.

A noter que l’ITEC est membre du Groupe de la Banque islamique de développement (BID).

Le financement accordé au Burkina Faso contribuera à compléter le soutien apporté par le Groupe de la BID qui couvre de nombreux secteurs importants pour le développement du pays des Hommes intègres.

Il s’agit, en fait, de la signature d’un accord-cadre de 1,5 milliard de dollars entre le gouvernement burkinabè l’ITEC destiné au soutien des Petites et moyennes entreprises (PME) pour améliorer l’accès au financement, indique la même source.

La 5ème édition du Rebranding Africa Forum s’est tenue à Ouagadougou avec la participation de plusieurs chefs d’État africains, ainsi que de ministres et des dignitaires du Moyen-Orient et d’Afrique, dont les présidents burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, nigérien, Mahamadou Issoufou, et ghanéen, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo.

L’ITEC a été créée dans l’objectif de renforcer le commerce entre les pays membres de l’OCI. Elle aspire à contribuer à atteindre l’objectif plus global d’améliorer les conditions socio-économiques de l’ensemble des peuples.

Elle a débuté ses opérations en janvier 2008 et repris l’ensemble des activités de financement du commerce qui étaient auparavant gérées par diverse entités au sein du Groupe de la BID.

Depuis 2008, ITFC a accordé des financements d’un montant total de plus de 40,2 milliards USD au profit des pays membres de l’OCI, ce qui en fait le principal fournisseur de solutions commerciales au profit des pays membres de l’OCI.

L’ITFC ambitionne, en outre, de jouer un rôle de catalyseur du développement du commerce entre les pays membres de l’OCI, ainsi qu’avec le reste du monde. La Société fournit aux différents acteurs des pays-membres un meilleur accès au financement du commerce, de même que les outils nécessaires au renforcement de leurs capacités commerciales en vue de leur permettre d’être compétitifs sur le marché international.

Dans la même catégorie