AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Des motos pour la campagne des jeunes du RHDP dans le Tonkpi AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une opération « Abstention zéro » aux élections présidentielles lancée à Dimbokro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Les équipes de campagne du RHDP de Tiassalé et de N’douci investies AGP Gabon: Les régies financières déclenchent une grève illimitée MAP « Ce que nous vivons », un ouvrage collectif de réflexion autour du Covid-19 MAP Le Burkina Faso réaffirme son soutien à l’initiative d’autonomie au Sahara MAP Sahara: la Jordanie réitère son soutien à l’initiative d’autonomie dans le cadre de l’intégrité territoriale du Maroc MAP La famille de la Résistance à Guelmim condamne les manœuvres des ennemies de l’intégrité territoriale MAP Dakhla-Oued Eddahab: Plus de 13.000 bénéficiaires de l’initiative royale  »un million de cartables » MAP Des donateurs au chevet du Sahel central : 1,7 milliard USD mobilisé

Le Président Ouattara inaugure un centre d’innovation et des technologies de l’anacarde de Yamoussoukro


  2 Octobre      7        Technologie (301),

   

Abidjan, 1er oct 2020 (AIP)- Le Président de la République, Alassane Ouattara, a procédé à l’inauguration officielle du centre d’innovation et des technologies de l’anacarde (CITA) de Yamoussoukro, pour accélérer la transformation de la noix de cajou.

L’ouverture officielle de cette usine moderne bâtie sur un espace de 4,8 Ha s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du dispositif de soutien du gouvernement aux acteurs de la filière anacarde.

« Le CITA a pour vocation de soutenir le développement et la vulgarisation des technologies de transformation de l’anacarde. Il se veut un centre d’excellence en matière de conseil, d’expertise, de formation et de normalisation, un incubateur d’entrepreneur au service de notre pays et de la sous-région », a indiqué le directeur général du Conseil du Coton et de l’Anacarde, Dr Adama Coulibaly, le jeudi 1er octobre 2020, lors de cette cérémonie.

La conception de ce centre est le fruit d’un partenariat sud-sud entre le Conseil du Coton et de l’Anacarde, l’Institut national polytechnique Houphouêt Boigny de Yamoussoukro (INP-HB) et l’Université Technologique de Ho Chi Minh Ville du Vietnam.

« Le financement des infrastructures et des équipements du CITA d’un montant de 3,9 milliards F CFA a été assuré à 90% par le Conseil du Coton et de l’Anacarde et à 10% par la Banque mondiale sur le guichet BIRD Enclave à travers le projet de promotion de la compétitivité de la chaîne de valeur de l’Anacarde (PPCA), a-t-il précisé.

« Par cette usine nous entendons traduire votre vision d’une Côte d’Ivoire où l’agro-industrie participe de façon dynamique à la structuration de l’économie et à l’émergence de notre pays (…) En effet, le père fondateur de la Côte d’Ivoire Félix Houphouët Boigny nous a appris à produire, vous, M. le président de la République Alassane Ouattara, vous êtes en train de nous apprendre à transformer », a-t-il souligné.

La Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial d’anacarde avec une production de plus de 650.000 tonnes en 2019, et ambitionne de relever à l’horizon 2025, le taux de transformation locale de noix brute de cajou de 10 à 50%, a-t-on appris.

Dans la même catégorie