APS MÉDINA BAYE : DES TESTS DE DIAGNOSTIC RAPIDE POUR LA PRÉVENTION DU COVID-19 ANP Agadez : La DGD fait découvrir le nouveau Code national des douanes ANP Diffa by night : Restez chez vous, on sécurise ! ANP Dosso abrite un atelier de sensibilisation des médias sur la participation politique des femmes ANP Niger : 3,8 millions de personnes auront besoin d’assistance humanitaire en 2021 (ONU) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020: Le RHDP exhorte les populations à tourner le dos aux fausses rumeurs à Grand-Lahou AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : Une cinquantaine d’observateurs bénévoles formés par le CNDH à Agboville AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’Association ‘’idées de paix’’ sensibilise pour des élections apaisées APS PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE : OUATTARA ET KKB ONT TENU LEUR DERNIER MEETING MAP Côte d’Ivoire/Présidentielle : la CEDEAO dépêche des observateurs à Abidjan

Le procureur général de la République déclare qu’il est temps de commencer à penser à un Campus de la justice


  22 Septembre      2        Justice (910),

   

Praia, 22 sept (Inforpress) – Le procureur général de la République (PGR) a déclaré qu ‘ »il est temps de commencer à penser à un Campus de la justice », arguant que le secteur gagnera lorsque tous les services seront concentrés en un seul espace.
Luís José Tavares Landim, qui s’est adressé à la presse vendredi, après avoir remis le rapport sur la situation de la justice au Cabo Verde au président de l’Assemblée nationale, Jorge Santos, a rappelé que le Tribunal da Praia, par exemple, est réparti en trois lieux, plus précisément au Palais de Justice, avec le Ministère Public opérant dans la zone de Tennis (Platô) et le Tribunal de la Famille, à Achada Santo António.
Pour le magistrat, un Campus de la Justice «minimiserait les coûts, mais aussi concentrerait les efforts en un seul endroit pour obtenir de meilleurs résultats».
Luís Landim a également défendu un pari plus important dans le secteur de la justice, avec le recrutement de plus d’officiers, plus de magistrats et aussi dans la formation des ressources humaines. En fait, il a révélé que la création d’une école spécialisée pour la magistrature est déjà à l’étude.

Dans la même catégorie