MAP CHAN des joueurs locaux (3è journée/Groupe C) : Le Maroc bat l’Ouganda (5-2) et passe en quarts de finale MAP Nigeria : Buhari remplace les principaux chefs de l’armée MAP L’accélérateur marocain « La startup Factory » reçoit le Label AFRIC’INNOV APS COVID-19 : A FATICK, LES DOUANES SE MOBILISENT CONTRE TOUT TRAFIC ILLICITE DE DOSES DE VACCINS AIP Côte d’Ivoire-AIP/Les retraités de la CGRAE se forment pour l’amélioration de leurs conditions de vie AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Plus de 850 personnes bénéficient du FASI dans la région du Worodougou AIP Côte d’Ivoire – AIP/ 53 personnes recrutées pour les THIMO à Séguéla AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Des intrants biologiques à la disposition des agriculteurs de Korhogo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Urbanisme: Koné Bruno annonce la restructuration de cinq quartiers précaires d’Abidjan AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lutte contre le Covid-19 : 85 voyageurs interceptés et refoulés aux portes d’Odienné

Le prof Muyembe confirme la deuxième vague sévère de covid-19 en RDC après une tournée effectuée dans les CTCO de Kinshasa


  5 Décembre      22        Société (27816),

   

Kinshasa, 05 décembre 2020 (ACP)- Le coordonnateur du Secrétariat technique du comité national multisectoriel de riposte à la covid-19, le prof. Jean-Jacques Muyembe Tamfum a confirmé vendredi à Kinshasa au cours d’une conférence de presse, la présence d’une deuxième vague sévère de la pandémie de covid-19 en RDC, après une tournée qu’il a effectué dans trois centres de traitement Covid (CTCo) de Kinshasa afin de s’enquérir de la situation épidémiologique actuelle.

Il a tour à tour visité les Centres de traitements Covid-19 des Cliniques universitaires de Kinshasa, du Centre mère et enfant Monkole et de l’Hôpital Saint Joseph. Il a également visité le centre de production d’oxygène de l’Hôpital du cinquantenaire.

Il a affirmé que ces hôpitaux regorgent actuellement un grand nombre des malades qui dépasse le nombre des cas enregistrés dans les CTCo à la fin de la première vague de cette maladie. Plusieurs cas de covid-19 prise en charge dans les CTCo sont oxygèno- requérants c’est-à-dire des cas nécessitant de l’oxygène pour leur survie.

Par ailleurs, ces hôpitaux présentent un problème de manque d’oxygène du faite que la société Safricas, producteur d’oxygène rencontre un sérieux problème de fourniture régulière d’électricité, a-t-il fait savoir, après un entretien qu’il a eu avec le patron cette firme. Il a promis de trouver des solutions afin que l’oxygène soit distribué dans tous les centres de traitement Covid qui gèrent les cas les plus sévères.

 

Le prof. Muyembe a indiqué que la RDC possède une grande expérience dans la compréhension et la maîtrise de cette maladie avec un protocole efficace de traitement des cas de covid-19 et surtout la capacité de diagnostic de cas de Covid.

 

Grâce à ce protocole de traitement efficace, la RDC est parvenue à baisser le taux de mortalité qui dans la première vague de l’épidémie était de 11,9%. Ce taux de mortalité a été ramené à 2,7% à ce jour, a-t-il souligné. Il a promis de consentir à grand nombre d’efforts afin de ramener ce taux de mortalité au plus bas pour éviter qu’il ait des décès dans les hôpitaux.

 

Le coordonnateur  du Secrétariat technique du comité national multisectoriel de riposte à la covid-19 a conclu sa déclaration en invitant la population au respect strict des mesures barrières afin d’éviter que l’on ne revienne aux mesures contraignantes comme los de la première vague.

Dans la même catégorie