GNA Government addressing all outstanding border issues with neighboring countries- President GNA Peace Fund launched to support the National Peace Council ANP Décès à l’hôpital de référence de Niamey du PDG de la Nigérienne de l’automobile AGP Koubia-CIVID-19 : Lancement de la compagne de vaccination accélérée contre le covid-19 GNA Ministry of Finance publishes sustainable financing framework GNA Strengthening health security will help Ghana achieve Universal Health Coverage GNA AU signs MOU with Africa Leadership Foundation GNA NCCI to hold Africa Private Sector Summit Series two in Accra INFORPRESS Presidential elections on Sunday will be followed by 140 international observers – CNE INFORPRESS President of the Republic classifies Armenio Vieira as “example” and “source of inspiration” to look for “new things”

L’Union africaine condamne l’attaque horrible et barbare qui a fait plus de 130 victimes au Burkina


  6 Juin      29        Justice (1303), Photos (4418),

   

Addis-Abeba, 06/06/2021 (MAP) – L’Union africaine a condamné dimanche l’attaque horrible et barbare qui a fait plus de 130 victimes au Burkina Faso.

«Il n’y a pas de mots assez forts pour exprimer ma condamnation de l’attaque horrible et barbare qui a fait plus de 130 victimes. Mes condoléances émues et ma totale solidarité avec le gouvernement et le peuple du Burkina Faso», écrit le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat.

Plus d’une centaine de personnes ont été tuées dans une attaque meurtrière ayant ciblé, dans la nuit de vendredi à samedi, une localité du Nord du Burkina Faso.

Cette attaque a été commise dans la zone dite «des trois frontières» entre le Burkina Faso, Mali et Niger, régulièrement ciblée par des assauts meurtriers de jihadistes présumés liés à Al-Qaïda et à l’Etat islamique contre des civils et des militaires.

« Dans la nuit de vendredi à samedi, des individus armés ont mené une incursion meurtrière à Solhan, dans la province du Yagha. Le bilan, toujours provisoire, est d’une centaine de personnes tuées, des hommes et femmes », selon un communiqué du gouvernement qui précise que les victimes sont des « civils sans distinction d’âge, tués par les terroristes » et que « plusieurs habitations et le marché (de Solhan) ont été incendiés ».

Dans la même catégorie