AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Cent quarante-quatre nouveaux cas enregistrés lundi APS MACKY SALL PROMET UNE RÉORIENTATION DES ALLOCATIONS BUDGÉTAIRES EN FAVEUR DE L’EMPLOI APS LE CHEF DE L’ETAT ANNONCE L’ALLÈGEMENT DU COUVRE-FEU À DAKAR ET À THIÈS APS L’ÉDITION 2021 DE LA CAN U17 ANNULÉE (MÉDIAS) APS DES FEMMES LEADERS POLITIQUES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR UN DIALOGUE CONSTRUCTIF APS HIÈS REÇOIT SA DEUXIÈME DOTATION DE VACCINS ANTI-COVID GNA COVID-19 Vaccination: GHS vaccinates 300,000 people within a week ANGOP COVID-19: ANGOLA DETECTA VARIANTES SUL-AFRICANA E INGLESA ANP Diffa : Forte mobilisation des femmes à la célébration de la journée du 8 mars dans la ville ANP Présidentielle au Niger : Mahamane Ousmane dépose un recours devant la Cour Constitutionnelle

Marie Tumba Nzeza en mission de plaidoyer dans l’espace SADC


  12 Février      12        Politique (15766),

   

Kinshasa, 11 février 2021(ACP).- La ministre d’État, ministre des Affaires étrangères Marie Tumba Nzeza, a quitté Kinshasa jeudi, pour Gaborone au Botswana pour mener un plaidoyer en faveur de la candidature de la RDC au poste de secrétaire exécutif de la Communauté de développement des États de l’Afrique australe (SADC).

Après le Botswana, la cheffe de la diplomatie congolaise poursuivra sa mission au Mozambique, en Afrique du Sud, avant de rejoindre Luanda en République d’Angola.

Suite à la requête de la conférence de Chefs d’État et de gouvernement, organe suprême de la SADC qui s’attend à nommer un nouveau secrétaire exécutif en remplacement de Mme Stergomena Lawrence Tax, dont le mandat arrive à échéance en août 2021, la RDC a jeté son dévolu sur Faustin Luanga Mukela.

« Etant le seul pays membre disposant encore d’un quota intact pour proposer des candidats à ce poste, la RDC est bien partie pour ce challenge », avait assuré la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères Marie Tumba Nzeza, dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères, publié dernièrement.

Professeur d’économie, des finances et d’économétrie à l’université de Nagoya au Japon ainsi qu’à l’université Internationale de Genève en Suisse, Faustin Luanga Mukela est haut fonctionnaire à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) où il travaille depuis 1996.

Il a assumé, de 2001 à 2003, la fonction de conseiller économique et du développement du chef de l’État congolais, avec rang de ministre d’Etat. De 2004 à 2006, il a été administrateur du programme national de DDR en RDC.

De 2008 à 2013, Faustin Luanga a été promu chef du département et coordonnateur régional pour les départements d’Afrique (un portefeuille de 54 Etats), d’Asie et de Pacifique (un portefeuille de 47 états), au sein de l’Organisation mondiale de commerce (OMC).

Dans la même catégorie