Inforpress Mosteiros: Criação de agência municipal para atrair oportunidades de investimentos é apostas da câmara ANP Trafic d’armes à Tahoua : 6 personnes arrêtées et une importante quantité d’armes, de minutions et de carburant saisie à Kao AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les pompiers civils, des agents de développement en mission (feature) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Création d’un marché des capitaux islamiques de l’UMOA (communiqué) GNA Rawlings’ Legacy: Economic Reforms and Impact on the ordinary Ghanaian GNA KMA to evict traders from pavement by February 1 GNA Census Management Team solicits MOFA’s support GNA P’Bay’s ‘Steppa’ single sparks viral dance challenge GNA GFA to investigate bribery allegations involving RTU and Nkoranza Warrior AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Un nouveau bâtiment de trois salles de classe à l’EPP Sandalla

Mise en place d’un dispositif sécuritaire important au polygone MIBA


  12 Janvier      9        Société (27798),

   

Mbuji-Mayi, 12 janvier 2021(ACP).- L’équipe dirigeante de la société Minière de Bakwanga (MIBA), en collaboration avec quelques services qui accompagnent l’entreprise dans la sécurisation de l’exploitation du diamant, à savoir la police des mines, les FARDC ainsi que le service de surveillance MIBA, viennent de mettre en place des dispositifs sécuritaires adéquats pour protéger le polygone minier, a appris lundi l’ACP à la direction générale.

La source qui a requis l’anonymat justifie ces nouveaux dispositifs sécuritaires par le souci d’empêcher l’accès des clandestins attirés par des réserves minières et qui menacent même la sécurité des employés, étant donné qu’ils s’y amènent armés.

Depuis lors, souligne-t-on, une accalmie est observée au polygone de la MIBA où les employés travaillent en toute sécurité. Par contre, les populations riveraines de la concession privée de la MIBA se plaignent ces derniers temps, de la recrudescence des cas de vol des biens dans leurs maisons respectives,   en pointant du doigt accusateur les creuseurs clandestins empêchés de se servir des réserves.

Evoquant les avantages tirés de ce renforcement de la sécurité depuis le mois d’août dernier, la source affirme que la société à pu produire jusqu’à ce jour, 40 mille carats de diamant malgré des pannes enregistrées sur les machines d’exploitation industrielle.

Dans la même catégorie