AIP Des gestionnaires de ressources humaines distingués pour leur mérite AIP Le gouvernement annonce le recrutement dérogatoire des personnes en situation de handicap pour 2021 AIP Les premiers bénéficiaires du projet de financement de motos-taxis à Korhogo reçoivent leurs engins AIP Les contrôleurs financiers en formation sur l’opérationnalisation de leur déploiement auprès des collectivités décentralisées à Grand-Bassam AIP Le gouvernement autorise la construction d’un siège de 13,5 milliards pour la BNI AIP Plaidoyer pour davantage d’implication des femmes dans la gestion des finances publiques AIP Présidence de la CAF: Le gouvernement ivoirien compte accentuer la diplomatie pour favoriser l’élection de Jacques Anoma AIP Des paysans s’engagent dans la protection des forêts classées à Oumé AIP Mlle Koffi Affoué Emma, candidate aux législatives à Djébonoua AIP L’hôpital Saint Jean-Baptiste de N’Douci élargit son offre de soins aux patients

Niger : Une attaque armée fait 28 civils tués à Toumour (Diffa)


  15 Décembre      11        Société (27518),

   

NIAMEY, 14 Décembre (ANP) – Une attaque armée, conduite dans la nuit du 12 au 13 décembre dans le village de Toumour, situé à 75km à l’est de Diffa (extrême sud-est du Niger), a fait 28 personnes parmi les populations civiles, a appris l’ANP de source officielle.

En effet, selon un communiqué du Ministre Porte-parole du Gouvernement nigérien, lors de cette attaque 10 civils ont été tués par balles, 14 autres ont été victimes d’incendie et 4 autres sont morts par noyade.

Le communiqué précise également qu’une centaine de personnes sont blessées et prises en charge.

Le Gouvernement informe, en outre, que les dispositions sécuritaires ont été renforcées dans la zone et une enquête ouverte pour retrouver et juger les auteurs de ce « crime abominable ».

Un deuil national de 72 heures est également décrété à partir du mardi 15 décembre 2020.

La région de Diffa, note-t-on, subit l’insécurité depuis 2015 du fait des attaques incessantes du groupe terroriste Boko Haram. Les autorités ont pris des mesures restrictives des libertés individuelles et collectives afin d’y faire face.

Dans la même catégorie