MAP Forum économique Maroc-Mauritanie : Création d’une task force pour le rapprochement des communautés d’affaires MAP Trois civils tués par des hommes armés dans l’Extrême-Nord du Cameroun MAP Six morts dans une attaque d’hommes armés dans le nord du Nigeria MAP La visite du Président du Gouvernement Espagnol au Maroc inscrit les liens entre les deux pays dans une trajectoire d’évolution constante (Pdt de l’ECOSOCC de l‘Union africaine) MAP L’Espagne accorde un intérêt particulier au Maroc en tant que « pont stratégique » entre l’Afrique et l’Europe (expert sénégalais) MAP L’Afrique du Sud devrait s’endetter davantage pour couvrir ses dépenses élevées (experts) MAP Le Maroc, « un modèle en matière de sécurité et de coopération dans la région » (Commandant de l’US Africom) APS SENEGAL-MONDE-DIPLOMATIE / Le Sénégalais Mohamed Malick Fall, nommé coordonnateur des Nations Unies au Nigeria APS SENEGAL-SOCIETE-HYDRAULIQUE / Magal de Daroul Moukhty : les dispositions prises pour un bon approvisionnement en eau potable, selon le DG de l’OFOR APS SENEGAL-ARTISANAT-FINANCEMENT / La DER octroie un financement de près de 32 millions à 104 artisans bijoutiers

Ouganda : la taxe sur les réseaux sociaux entraine une baisse de 15,62% du nombre d’internautes


  28 Janvier      55        Economie (20481), Technologie (988),

 

Rabat, 28/01/2019 (MAP) – La taxe sur les réseaux sociaux, imposée par le gouvernement ougandais en juillet 2018, a entrainé une baisse de 15,62% du nombre d’utilisateurs d’Internet dans le pays.

Le nombre d’internautes a passé de 16 millions, en juillet 2018, à seulement 13,5 millions en septembre de la même année, détaille un rapport de la Commission des communications d’Ouganda (UCC), relayé lundi par des médias locaux.

Selon la presse locale, ce recul a engendré une perte de 1,7 milliard de shillings (462.048 USD) des prévisions fiscales du gouvernement ougandais.

La commission parlementaire sur les technologies de l’information et de la communication a demandé récemment au ministère de tutelle de mener une évaluation de l’impact de la taxe sur les médias sociaux ainsi que sur le secteur des télécoms.

Le Parlement ougandais avait voté une loi imposant une taxe de 200 shillings (0,05 dollar, 0,04 euro) par jour à ceux qui recourent aux services des réseaux sociaux.

Le ministre ougandais des Finances, David Bahati, a assuré que l’objectif de cette mesure était seulement d’accroître les revenus pour le fonctionnement des services publics.

Dans la même catégorie