ANG Diplomacia /Embaixador do Canadá promete reforçar laços de cooperação com Guiné-Bissau ANG Comércio/Lançada campanha sobre sensibilização e consumo de produtos locais na UEMOA AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Le délai du retrait des cartes d’électeur prorogé au 25 octobre (CEI) ANG Clima/Setembro de 2020 foi o mais quente desde que há registros APS PROJET ENERGIE OMVG : 2200 IMPACTÉS DE KAFFRINE INDEMNISÉS À HAUTEUR DE 800 MILLIONS APS ENTRÉE AU SÉNÉGAL : UN TEST NÉGATIF DE CINQ JOURS SERA EXIGÉ À PARTIR DE MERCREDI (MINISTRE) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: La CEI regroupe les centres de retrait des cartes d’électeur à Gagnoa AIP Après la suspension du mot d’ordre de grève de la FESCI, l’école toujours fermée à Bédiala et à Zoukougbeu Des parents et élèves venus s’informer AIP Les populations appelées à la sérénité face aux spéculations sur la tenue de la présidentielle AIP Présidentielle 2020: La CEI regroupe les centres de retrait des cartes d’électeur à Gagnoa

VO/DEVELOPPEMENT LOCAL PARTICIPATIF : DES FEMMES FORMEES SUR LES POLITIQUES PUBLIQUES ET LE CONTRÔLE CITOYEN DE L’ACTION PUBLIQUE A VOGAN


  21 Juillet      5        Société (23958),

   

Vogan, 21 juil. (ATOP) – La Concertation nationale de la société civile (CNSC-Togo) a renforcé les capacités de vingt et une femmes de la commune Vo I sur les Politiques publiques (PP) et le Contrôle citoyen de l’action publique (CCAP) lors d’un atelier de formation tenu les 20 et 21 juillet Vogan.

Cette rencontre a connu la participation des femmes, membres du Comité villageois de développement (CVD), du Comité de développement des quartiers (CDQ), des Organisations de la société civile (OSC), des syndicats, des groupements de femmes, entre autres. Elle se situe dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Appui-accompagnement de trois communes en gouvernance et stratégies de développement locale » soutenu techniquement et financièrement par le Programme de consolidation de l’Etat et du monde associatif (Pro CEMA).

L’objectif de cet atelier était de contribuer à l’émergence d’un développement local participatif dans les communes à travers l’implication des citoyens dans les actions et initiatives communales. Il s’agissait d’améliorer les connaissances des participantes sur les notions de participation citoyenne et sur le développement local, de renforcer leur participation dans la gouvernance locale et le suivi des politiques publiques locales. Les travaux ont permis d’outiller les participantes sur des modules à savoir la clarification des concepts liés aux politiques publiques et au contrôle citoyen et sur le contrôle citoyen de l’action publique en pratique.

En ouvrant les assises, le préfet de Vo, Léguédé Kokou Jerome s’est réjoui de cette initiative de la CNSC-Togo qui s’inscrit dans la dynamique de développement et de la gouvernance locale enclenché par le gouvernement depuis 2019 à travers les élections locales. Il a invité les participantes à une bonne écoute des thématiques qui seront développées et à mettre en pratique les connaissances acquises afin d’aider les gouvernants locaux à réussir leur mission et à servir de modèles aux femmes des autres communes. Le préfet les a encouragées à faire valoir leurs besoins et leurs priorités à travers un dialogue constant avec les gouvernants locaux. Le représentant du pouvoir central  a, par ailleurs, invité son auditoire au respect des mesures barrières pour briser la chaine de contamination du coronavirus (COVID-19).

Le directeur exécutif de la CNSC-Togo, Kepomey Koffi a remercié les autorités locales pour leur disponibilité à accompagner le projet.

Il a indiqué que leur souci est d’amener ces femmes à participer activement à la gestion de la chose publique pour des résultats probants pour le bien de tous. M. Kepomey a convié les participantes à tirer profit de cet atelier afin de participer activement au développement local et œuvrer pour une bonne gestion de la chose publique.

Dans la même catégorie