ATOP Kozah/autonomisation économique des femmes rurales : des groupements renforces sur la vie associative à Kara ATOP Lacs/campagne de dépistage et de chirurgie de la cataracte :2000 yeux recouvrent la vue APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT-TRANSPORT / Le GGGI et le CETUD en accord pour impulser la dynamique de transformation de la mobilité urbaine à Dakar APS SENEGAL-PECHES-GESTION / De nouvelles mesures de surveillance des activités de pêche annoncées – Agence de presse sénégalaise – APS APS SENEGAL-FRANCE-MONDE-CULTURE / Dakar, hôte d’une exposition collective de travaux résonnant avec les métiers d’art APS SENEGAL-AFRIQUE-JUSTICE / Cour de justice de la CEDEAO : des avocats formés au système de gestion électronique des affaires APS SENEGAL-FOOTBALL-DECISION / ‘’Affaire Ababacar Sarr’’ : la commission de Recours de la FSF statue en faveur du Jaraaf, le Stade de Mbour relégué APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Gestion des écosystèmes : vers l’aménagement de 13 forêts dans cinq régions (officiel) APS SENEGAL-SPORT-DEVELOPPEMENT / Sadio Mané expose au PM ses projets sportifs et ses ambitions dans l’agro-industrie APS SENEGAL-SOCIETE / L’ONG Direct Aid Society offre des moutons de Tabaski à 110 familles de la région de Dakar – Agence de presse sénégalaise – APS

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines


  19 Juillet      33        Bulletin d'info économiques africaines (534),

 

Dakar, 19/07/2019 (MAP) – Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du vendredi 19 juillet :

Sénégal-import

Les importations de biens du Sénégal en provenance des pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) ont connu une baisse de 2,8 milliards FCFA (environ 4,760 millions de dollars), selon les données de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

Ces importations sont évaluées à 5,8 milliards FCFA au mois de mai 2019 contre 8,5 milliards FCFA le mois précédent, soit une baisse de 31,76% en valeur relative.

Selon la DPEE, elles ont représenté 1,4% de la valeur totale des importations de biens du Sénégal au mois de mai 2019 contre 2,6% au mois d’avril 2019. La Côte d’Ivoire reste le principal fournisseur du Sénégal au sein de la zone UEMOA, avec une part évaluée à 82,4% durant la période sous revue contre 69,4% au mois d’avril 2019.

+++++

Côte d’Ivoire-agriculture

Une enveloppe de 44 milliards FCFA modulable est prévue pour le projet agropôle du Sud ivoirien incluant les régions de l’Agnéby-Tiassa et la Mé, a annoncé mercredi à Adzopé, le directeur général de la planification, des statistiques et des projets au ministère de l’Agriculture et du Développement rural, Dr Nouhoun Coulibaly.

Prononçant une conférence sur  »Le bilan du Programme national d’investissement agricole (PNIA) » organisée à la Maison des jeunes et de la culture, à l’occasion de la 8ème édition des Journées de l’administration agricole délocalisée (JAAD), le DG a fait savoir que le projet agropôle Sud fait partie des cinq agropôles ayant obtenu un financement sur les cinq créés en Côte d’Ivoire.

Au titre du bilan, le PNIA 1 (2012-2017) a permis, entre autres, la construction de 21 000 km de piste de desserte agricole, une augmentation annuelle moyenne de 8% de la production vivrière et de rente, l’amélioration régulière des revenus des producteurs, la réduction de la pauvreté en milieu rural, une première depuis 1990.

+++++

Ouganda-Télécoms

Le Président ougandais, Yoweri Museveni, a commandé un audit des activités de l’opérateur historique Uganda Telecommunication Limited (UTL) suite à certaines allégations qui lui sont parvenues sur la gestion de cette entreprise publique, rapporte la presse locale

Les allégations auxquelles fait allusion le président de la République sont relatives à la mauvaise gestion de l’entreprise, déjà en proie à des difficultés financières depuis de nombreuses années, et placée sous administration judiciaire par le gouvernement, depuis près de deux ans, afin d’éviter sa faillite.

En 2017, lors du retrait du partenaire libyen qui détenait 69 % des parts de la société, UTL affichait des dettes d’environ 200 millions de dollars.

Pour soutenir financièrement la compagnie, le Président était même allé jusqu’à sommer, en mai 2018, tous les ministères, départements et agences du gouvernement de satisfaire tous leurs besoins en connectivité internet, uniquement auprès d’UTL. La mesure visait ainsi à renflouer la société publique afin de pouvoir la privatiser à nouveau.

+++++

Gabon-industrie

La nouvelle industrie de fabrication des batteries automobile au Gabon affiche, au terme des trois premiers mois de 2019, une production de 238 unités, soit un recul de 3,3 % par rapport à la même période de l’année précédente.

Cette contreperformance est imputable à la contraction des commandes, le marché étant saturé par les batteries importées, explique +lenouveaugabon+, notant que le chiffre d’affaires a reculé de 5,2 % à 8,1 millions de FCFA sur la période d’analyse.

+++++++++++++++

Ghana-Automobile

Le gouvernement ghanéen a annoncé qu’il travaillait avec les concessionnaires d’automobiles autorisés, les distributeurs et les institutions financières pour mettre en place un programme complet de financement des véhicules permettant aux Ghanéens d’acheter des véhicules « Made in Ghana ».

« Les discussions et les négociations ont été ouvertes avec des constructeurs automobiles mondiaux, dont Toyota Ghana Ltd, en vue de la création d’usines d’assemblage de véhicules dans le cadre du programme de transformation industrielle du pays », a affirmé le ministre du Commerce et de l’Industrie, Alan Kyeremanten.

+++++

Togo-Finance

Le Togo se tournerait vers des placements privés auprès d’investisseurs internationaux, a affirmé le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya.

L’opération garantie par la Banque mondiale et l’Africa Trade Insurance, et ayant obtenu en amont le feu vert du FMI, devrait permettre de lever 397 millions d’euros.

Présent dans la capitale Britannique, le patron des finances togolaises a présenté le projet de levée de fonds aux banquiers et assureurs.

+++++

Nigeria-Renault

Renault va produire et distribuer des véhicules au Nigeria grâce à une coopération avec un conglomérat local, a annoncé jeudi le constructeur automobile dans un communiqué.

Deux modèles à bas coûts, la berline Logan et le SUV (4×4 de loisir) Duster « seront assemblés dans une usine existante » du groupe nigérian Coscharis à Lagos « à partir d’octobre 2019 », a indiqué le constructeur français.

Deux autres modèles issus de sa gamme « low cost », la petite citadine Kwid et le pick-up Oroch, seront importés du Brésil.

Plus de 70% des achats de biens de grande consommation (FMCG) au Kenya portent sur des produits dont le prix est inférieur à 55 shillings (0,5 dollar), ce qui indique que le marché informel, appelé «économie kadogo», est toujours roi dans ce pays d’Afrique de l’Est.

Ceci est conforme aux conclusions de la société d’analyse des marchés Nielsen, dont le rapport de mesure du commerce de détail publié jeudi indique que le commerce traditionnel (kiosques et épicerie) représente la majeure partie des transactions du secteur de la vente au détail.

Dans la même catégorie