ATOP Kozah/autonomisation économique des femmes rurales : des groupements renforces sur la vie associative à Kara ATOP Lacs/campagne de dépistage et de chirurgie de la cataracte :2000 yeux recouvrent la vue APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT-TRANSPORT / Le GGGI et le CETUD en accord pour impulser la dynamique de transformation de la mobilité urbaine à Dakar APS SENEGAL-PECHES-GESTION / De nouvelles mesures de surveillance des activités de pêche annoncées – Agence de presse sénégalaise – APS APS SENEGAL-FRANCE-MONDE-CULTURE / Dakar, hôte d’une exposition collective de travaux résonnant avec les métiers d’art APS SENEGAL-AFRIQUE-JUSTICE / Cour de justice de la CEDEAO : des avocats formés au système de gestion électronique des affaires APS SENEGAL-FOOTBALL-DECISION / ‘’Affaire Ababacar Sarr’’ : la commission de Recours de la FSF statue en faveur du Jaraaf, le Stade de Mbour relégué APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Gestion des écosystèmes : vers l’aménagement de 13 forêts dans cinq régions (officiel) APS SENEGAL-SPORT-DEVELOPPEMENT / Sadio Mané expose au PM ses projets sportifs et ses ambitions dans l’agro-industrie APS SENEGAL-SOCIETE / L’ONG Direct Aid Society offre des moutons de Tabaski à 110 familles de la région de Dakar – Agence de presse sénégalaise – APS

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines


  13 Avril      31        Economie (21486),

 

Dakar, 13/04/2020 (MAP) – Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du lundi 13 avril :

 

Afrique-Santé-Finances

Le total des dons au Fonds  »Force Covid-19″ du Sénégal a été arrêté à la date du 10 avril 2020 à la somme de 29,6 milliards de francs CFA, soit environ 45 millions euros, a-t-on indiqué auprès de la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique.

Des donateurs constitués d’institutions, d’entreprises, d’organisations, de particuliers, etc, ont ainsi répondu à la solidarité nationale et internationale lancée par l’Etat dans le cadre de la riposte contre le Covid-19, précise la même source, notant que le président Macky Sall a lui-même contribué à hauteur de 50 millions de francs Cfa au Fonds.

+++++

Côte d’Ivoire-cacao
Le ministre ivoirien de l’Agriculture et du développement durable, Adjoumani Kobenan Kouassi, a assuré qu’en dépit de la pandémie du Covid-19, « il n’y a pas de rupture dans la commercialisation du cacao » en Côte d’Ivoire, indiquant que « plus de 93% de la production a été déjà vendue ».
Selon M. Adjoumani « cette filière a anticipé déjà en prenant des dispositions internes ». Et « pour le moment, il n’y a pas de rupture dans la commercialisation du café et du cacao », notamment pour la première campagne, où « plus de 93% » de la production cacaoyère a été déjà vendue.
Cependant, dira-t-il, la filière a besoin qu’une prévision soit faite afin de pouvoir faire face à tout risque après juin 2020, en vue de soutenir les producteurs qui seront certainement lésés par cette crise, et stabiliser la production.

+++++

Ghana-Change

Les réserves de change du Ghana s’élèvent à 8.249 milliards cedis, soit 3,94 mois d’importations, selon les statistiques de la Banque du Ghana (BoG).

Pour faire face à cette situation critique, le ministre des Finances a déposé devant le Parlement une proposition qui permettra au gouvernement d’emprunter jusqu’à 10% des recettes fiscales.

 

 


 

Nigeria-Pétrole

Les compagnies de la chaine de valeur pétrolière ont exprimé leur volonté d’appuyer les efforts du gouvernement dans la lutte contre le coronavirus en construisant au moins deux hôpitaux et un centre de diagnostic de classe mondiale dans chacune des zones les plus touchées du pays.

Selon le patron de la société publique du pétrole (NNPC), Mele Kyari, les hôpitaux seront construits en un temps record pour permettre de contenir la propagation du virus.

 

+++++

Kenya-Economie

Absa Bank Kenya a entamé des discussions avec la Banque centrale du Kenya après la suspension de sa licence de négociant en devises sur la période allant du 09 au 15 avril 2020. La banque commerciale kényane à qui il est reproché d’avoir omis de déclarer des transactions sur des activités spécifiques de change effectuées en mars 2020, affirme vouloir résoudre les questions soulevées par la Banque centrale dans les plus brefs délais.

« Lorsque la Banque centrale a fait part de ses préoccupations, nous avons décidé d’annuler de manière proactive les deux opérations de change concernées. Celles-ci étaient exécutées pour le compte d’institutions financières mondiales réputées. La décision d’annuler ces transactions a été prise pour démontrer notre volonté de répondre pleinement aux préoccupations du régulateur », a signifié l’établissement coté sur le Nairobi Securities Exchange dans une note d’information.

+++++

RDC-Inflation

La deuxième semaine du mois d’avril 2020 a connu une inflation de 0,094% au niveau national et 0,100% à Kinshasa. En cumul, l’inflation a atteint 2,251% au niveau national et 2,347 % à Kinshasa.

L’inflation annualisée se situe à 8,024% au niveau national et 8,374% à Kinshasa. En glissement annuel, elle a atteint 5,722% au niveau national et 5,260% à Kinshasa.

L’inflation de la semaine est consécutive à la hausse des prix des légumes, des viandes, des huiles, des produits pharmaceutiques, de quelques matériaux de construction et des services de transport.

 

+++++

Gabon-croissance-coronavirus

La pandémie de coronavirus va, d’après les estimations préliminaires, induire une forte baisse de la croissance réelle au Gabon qui pourrait se situer entre 2,7% et 0,3% en 2020, a indiqué le Premier ministre gabonais, Julien Nkoghe Bekalé.

S’agissant du budget de l’Etat, il accusera des pertes de recettes se situant entre 230 et 645 milliards de FCFA, a-t-il souligné.

Dans la même catégorie