ATOP Kozah/autonomisation économique des femmes rurales : des groupements renforces sur la vie associative à Kara ATOP Lacs/campagne de dépistage et de chirurgie de la cataracte :2000 yeux recouvrent la vue APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT-TRANSPORT / Le GGGI et le CETUD en accord pour impulser la dynamique de transformation de la mobilité urbaine à Dakar APS SENEGAL-PECHES-GESTION / De nouvelles mesures de surveillance des activités de pêche annoncées – Agence de presse sénégalaise – APS APS SENEGAL-FRANCE-MONDE-CULTURE / Dakar, hôte d’une exposition collective de travaux résonnant avec les métiers d’art APS SENEGAL-AFRIQUE-JUSTICE / Cour de justice de la CEDEAO : des avocats formés au système de gestion électronique des affaires APS SENEGAL-FOOTBALL-DECISION / ‘’Affaire Ababacar Sarr’’ : la commission de Recours de la FSF statue en faveur du Jaraaf, le Stade de Mbour relégué APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Gestion des écosystèmes : vers l’aménagement de 13 forêts dans cinq régions (officiel) APS SENEGAL-SPORT-DEVELOPPEMENT / Sadio Mané expose au PM ses projets sportifs et ses ambitions dans l’agro-industrie APS SENEGAL-SOCIETE / L’ONG Direct Aid Society offre des moutons de Tabaski à 110 familles de la région de Dakar – Agence de presse sénégalaise – APS

Burkina Faso : la BAD adopte un Document de stratégie-pays intérimaire sur quatre ans


  3 Décembre      63        Economie (21486), Finance (1512),

 

Abidjan, 03/12/2022 (MAP) – Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a donné son feu vert, le 30 novembre à Abidjan, pour la mise en œuvre d’une nouvelle stratégie de développement du Burkina Faso.

Le Document de stratégie-pays intérimaire constitue la nouvelle stratégie d’assistance de la Banque pour le Burkina Faso de 2022 à 2025.

Il est aligné sur le référentiel national de développement du pays, principalement le Plan national de développement économique et social (PNDES, 2021-2025) et le Plan d’action de la transition (PAT, 2022-2025).

Le Document de stratégie-pays intérimaire a été élaboré dans un contexte d’extrême fragilité du pays, souligne un communiqué de la BAD, expliquant que le Burkina Faso est confronté depuis 2015 à une dégradation continue de sa situation sécuritaire, une crise humanitaire et une crise sociopolitique.

Le pays a enregistré au cours de l’année 2022, deux coups d’État. L’instabilité sociopolitique qui en a résulté, conjuguée avec la dégradation de l’environnement sécuritaire, et à la guerre russo-ukrainienne, affecte négativement les perspectives économiques. Ainsi, l’activité économique devrait enregistrer une décélération de son rythme de croissance en 2022 et 2023.

L’objectif principal visé par la Banque à travers ce Document de stratégie-pays intérimaire (2022-2025) est de contribuer à réduire la fragilité multidimensionnelle du pays, à renforcer la résilience des populations vulnérables affectées par l’insécurité et à soutenir la transformation structurelle de l’économie, pour une croissance robuste et stable.

Pour atteindre cet objectif, la nouvelle stratégie de la Banque repose sur deux domaines prioritaires : renforcer les infrastructures durables pour une croissance inclusive et verte et, soutenir les chaînes de valeur agricoles afin de renforcer la résilience de l’économie.

Dans le cadre du premier domaine prioritaire, la Banque soutiendra la mise en place d’infrastructures durables et résilientes aux changements climatiques dans les secteurs des transports, de l’énergie, de l’eau et l’assainissement pour favoriser la compétitivité de l’économie.

Le second domaine prioritaire va permettre d’accompagner le gouvernement dans ses actions de soutien au monde rural pour accélérer le développement des chaînes de valeur agro-industrielles, renforcer la résilience des ménages agro-sylvo-pastoraux et apporter une réponse durable à l’insécurité alimentaire.

Le coût des opérations (privé et public) du Document de stratégie-pays intérimaire (2022-2025), estimé à 626,76 millions d’euros, sera soutenu par les ressources du Fonds africain de développement et de la Facilité d’appui à la transition.

Dans la même catégorie