ABP Sport / FebeTeq : Le président de la fédération béninoise de Teqball Vincent Francis Kpohihoun passe en revue la pratique de la discipline ABP Institutions / François Abiola désigné par les députés pour siéger au Conseil électoral ABP Coopération / Les lois, les politiques et les mesures prises pour promouvoir la gouvernance judiciaire au cœur d’une séance de travail à la Cour suprême ABP Gouvernance / Reddition de comptes du maire Taté Ouindéyama ABP Santé / Un important lot de matériels médicaux remis au centre de santé de Kétou AIB Les agences publiques de presse burkinabè et ivoirienne sollicitent davantage les appuis de leurs Etats AIB Burkina/Orientation des nouveaux bacheliers : Le ministre Maïga conseille de passer par des structures officielles AIB Burkina/Forum africain : L’Afrique invité à gérer son identité numérique (ministre) AIB Côte d’Ivoire : Le président Ouattara se félicite de sa rencontre avec l’ancien président Gbagbo AGP Siguiri/Faits divers : un jeune meurt par suite d’affrontements entre groupes rivaux à Siguirini

La Commission de l’Union africaine salue le paraphe du décret constitutionnel par le Conseil militaire au Soudan et les leaders de la contestation


  5 Août      40        Politique (17914),

   

Rabat, 05/08/2019 (MAP) – La Commission de l’Union africaine a salué le paraphe du décret constitutionnel par le Conseil militaire au Soudan et les leaders de la contestation, notant « une avancée qui jette les bases d’une transition démocratique avec un gouvernement dirigé par des civils ».

Le paraphe du décret constitutionnel «vient compléter la Déclaration Politique déjà adoptée par les parties», souligne le Président de la Commission de l’Union africaine Moussa Faki Mahamat dans un communiqué publié lundi.

«Cette avancée jette les bases d’une transition démocratique avec un gouvernement dirigé par des civils», ajoute le Président de la Commission qui a saisi cette opportunité «pour adresser ses félicitations aux acteurs politiques civils et militaires qui ont su transcender leurs divergences en plaçant les intérêts du pays au-dessus de toute autre considération».

Le Président de la Commission «engage les partenaires bilatéraux et multilatéraux à redoubler d’efforts pour apporter au Soudan et ses autorités transitionnelles le soutien nécessaire», lit-on dans ce communiqué.

Début juin, le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’’Union africaine avait suspendu avec effet immédiat la participation de la République du Soudan à toutes les activités de l’UA jusqu’à la mise en place effective d’une autorité civile de transition, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie