AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’ONS rassure sur le bon déroulement des travaux de la pelouse du stade de Yamoussoukro AIP La CEI évalue le projet d’appui aux élections en Côte d’Ivoire avec ses partenaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La CEI, le PNUD et leurs partenaires évaluent le projet d’appui aux élections AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Centre de documentation et d’information de l’OMS inaugurée AIP Eliminatoires Mondial 2022/ La Côte d’Ivoire choisit le Bénin pour accueillir ses prochaines rencontres APS LE SÉNÉGAL VEUT AUGMENTER L’APPORT DE LA FILIÈRE SALINE À SA CROISSANCE ÉCONOMIQUE GNA Corporate governance critical for Africa’s future GNA GTA expectant of significant domestic tourism growth amidst COVID-19 GNA Speaker Bagbin launches second edition of Inter Schools Public Speaking Competition GNA Cancer patients urged not to lose hope in fighting the disease

Niger : Le Premier Ministre préside les assises d’ un séminaire gouvernemental au tour de quatre questions d’actualité


  19 Juin      19        Economie (13124),

   

Niamey, 18 Juin (ANP)- Le Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou a présidé, ce vendredi 18 juin 2021, à son cabinet,   les assises d’un séminaire gouvernemental axé sur quatre (4) thèmes, à savoir : l’approche genre et la promotion de la femme ; l’approche Nexus-Humanitaire-Développement au Niger ; la promotion de l’économie des conférences, et le foncier rural.

Ainsi, en ce qui concerne le premier thème, à savoir la politique du genre, ‘’il s’agit de sensibiliser les membres du Gouvernement sur la Politique Nationale Genre, notamment ses objectifs et ses grandes orientations’’ a déclaré le Premier Ministre à l’ouverture des travaux.

Concernant le deuxième thème, poursuit Ouhoumoudou Mahamadou, ‘’là également, il s’agit de rappeler aux  membres du Gouvernement que depuis  la Conférence d’Istanbul en 2016, il y a une nouvelle approche qui a été introduite en matière de gestion de crises humanitaires. C’est l’approche Nexus-Urgence-Développement’’.

Dans le cadre de cette approche, il s’agit, non seulement de répondre aux besoins d’urgence des populations, mais de veiller  à ce que ces populations soient beaucoup plus résilientes. Et donc, qu’elles ne retombent pas encore dans une situation d’urgence après la première intervention humanitaire’’.

En déclinant l’objectif de ce séminaire par rapport à ce second point, le Premier Ministre a indiqué qu’il s’agit de  ‘’sensibiliser les membres du Gouvernement  sur l’opérationnalisation de cette approche ici au Niger, et en particulier sur le rôle que chaque institution, chaque secteur doit jouer dans ce cadre’’.

S’agissant de la politique de l’économie de conférence, le Chef du Gouvernement a rappelé, tout d’abord, que ‘’le Niger a eu l’honneur d’organiser en 2019 le sommet extraordinaire de l’Union Africaine sur le lancement de la Zone de libre-échange continentale. Et à la faveur de l’organisation  de ce sommet, une agence avait été créée, l’Agence UA 2019, qui avait pour mission de préparer et d’organiser cette conférence’’.

‘’Compte tenu du succès enregistré par cette agence et également compte tenu de toutes les infrastructures économiques qui ont été réalisées à cette occasion, l’idée est venue de créer une autre agence qui s’appelle l’ANEC (agence nationale de l’économie de conférence) afin que le Niger puisse tirer profit  de son expérience d’organisation du sommet ‘’Niger UA 2019’’, mais aussi de toutes ces infrastructures économiques nouvelles  dans la ville de Niamey, et qui permettent au Niger de pouvoir organiser des grands événements et des conférences quelle qu’en soit leur importance’’, a expliqué le Premier Ministre nigérien.

Pour ce qui est du quatrième (4ème) et dernier point, celui portant sur le foncier rural, Ouhoumoudou Mahamadou a indiqué qu’il s’agit de discuter autour de  l’ambition du pays de se doter d’une politique nationale du foncier rural.

‘’Cette ambition est née à la suite des différents séminaires et ateliers  qui ont été organisés dans le cadre de l’évaluation de notre politique de code rural’’ a-t-il déclaré.

 ‘’Il avait été suggéré qu’on aille plutôt vers une véritable politique nationale de foncier rural’’ a fait savoir le Chef du Gouvernement, tout en précisant que, là également, un document avait été élaboré et soumis au Gouvernement précédent dans le cadre d’un séminaire Gouvernemental au cours duquel des observations et des recommandations ont été faites allant dans le sens d’enrichir le document en question à l’occasion d’un autre séminaire.

‘’C’est donc l’objectif du présent séminaire’’ sur cette question, a-t-il clarifié.

Il s’agit, a-t-il conclu, d’examiner le document de cette politique nationale  du foncier rural et son plan d’action afin de les adopter et de les soumettre  au Gouvernement pour approbation.

Rappelons que ce séminaire est le deuxième du genre depuis l’installation de ce gouvernement. Le premier s’est tenu le 8 mai 2021 au tour de la Déclaration de Politique Générale (DPG) du Gouvernement et le ‘’Programme des 100 premiers jours du Président de la République, Bazoum Mohamed.

Cette contre du gouvernement, qui a réuni à son ouverture la majorité des ministres et des cadres techniques des Ministères,  va se poursuivre jusqu’au samedi 19 juin 2021.

Dans la même catégorie