MAP La sous-secrétaire d’Etat américaine à la Sécurité civile salue le modèle démocratique sénégalais MAP Crise humanitaire au Soudan: Washington annonce une aide de 315 millions de dollars MAP Le Maroc disposé à élargir les domaines de sa coopération avec Madagascar (M. Bourita) MAP Cameroun: un gendarme tué et quatre autres blessés dans une attaque de Boko Haram ANP Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage s’enquiert de la situation pastorale dans le Nord-Tahoua AGP Guinée : 172199 candidats affrontent les épreuves du Brevet d’Etudes de Premier Cycle AGP GUINÉE/MÉDIA : DEUX COMMISSAIRES DE LA HAC SUSPENDUS POUR FAUTE LOURDE (COMMUNIQUÉ) AGP Guinée/Tribunal Militaire : 10 ans de prison requis contre le Général SadibaKoulibaly AGP Guinée/Collectivité :Les 356 communes rurale et urbaine du pays dotées en équipements informatiques par l’ANAFIC ANG Telecomunicações/Ministro diz que o projeto do Cabo submarino “Amilcar Cabral” vai reforçar a integração da Guiné Bissau ao mundo global

Plusieurs recommandations opérationnelles et stratégiques pour soutenir les FinTechs


  10 Mai      36        Innovation (143), Technologie (1090),

 

Abidjan, 10 mai 2021 (AIP)- Plusieurs recommandations opérationnelles et stratégiques ont été faites lors d’une étude liée aux répercussions de la Covid-19 sur les FinTechs en vue de soutenir ces start-ups (FinTechs) qui développent une technologie numérique innovante pour optimiser un service financier.

Cette étude réalisée par MicroSave Consulting (MSC) recommande d’encourager l’innovation et les partenariats public- privé, les impliquer dans le processus de solutions de sortie de crise, la  création d’une unité d’innovation au sein du gouvernement ou encore simplifier la réglementation pour faciliter la conformité.

Dans un communiqué dont l’AIP a reçu copie, lundi 10 mai 2021, cette enquête révèle que la Côte d’Ivoire comptait 37 FinTechs en 2020 dont 28  dans le sous-secteur du paiement digital et le principal fait marquant a été la forte augmentation du nombre d’investissements dans la phase de démarrage des FinTechs en Afrique.

Les investissements en capital-risque en Afrique ont diminué de 29 % pour atteindre 1,43 milliard de dollars en 2020, ce qui est inférieur à la baisse des investissements directs étrangers sur le continent.

Cependant, le nombre total des opérations sur le continent a augmenté de manière significative, de 44 %, et le nombre d’opérations de démarrage a presque doublé, passant de 127 à 228 opérations

Si les services financiers ont enregistré le plus grand nombre d’opérations, d’investissements en 2020, les startups de la région n’ont pas vraiment profité. La croissance de l’écosystème a fait un bond de 60 % et le nombre de centres technologiques a doublé au cours des deux dernières années.

Dans la même catégorie