ANP Niger : Le gouvernement se penche sur le phénomène de la mendicité dans le pays ANP Le Président de la République nomme un nouveau président de l’Autorité de lutte contre la corruption au Niger ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Ouverture à Bangui des travaux de la Table-ronde du secteur forestier ACAP Les Magistrats recommandent l’engagement systématique des poursuites disciplinaires à l’encontre des juges indélicats ACAP Le gouvernement condamne les exactions perpétrées près de Bossangoa ACAP Le Ministre de la Justice s’entretient avec l’Ambassadeur de France en Centrafrique GNA Government to establish girls STEM SHS in Accra GNA Murdered Constable Emmanuel Osei laid to rest

Plusieurs recommandations opérationnelles et stratégiques pour soutenir les FinTechs


  10 Mai      8        Innovation (69), Technologie (438),

   

Abidjan, 10 mai 2021 (AIP)- Plusieurs recommandations opérationnelles et stratégiques ont été faites lors d’une étude liée aux répercussions de la Covid-19 sur les FinTechs en vue de soutenir ces start-ups (FinTechs) qui développent une technologie numérique innovante pour optimiser un service financier.

Cette étude réalisée par MicroSave Consulting (MSC) recommande d’encourager l’innovation et les partenariats public- privé, les impliquer dans le processus de solutions de sortie de crise, la  création d’une unité d’innovation au sein du gouvernement ou encore simplifier la réglementation pour faciliter la conformité.

Dans un communiqué dont l’AIP a reçu copie, lundi 10 mai 2021, cette enquête révèle que la Côte d’Ivoire comptait 37 FinTechs en 2020 dont 28  dans le sous-secteur du paiement digital et le principal fait marquant a été la forte augmentation du nombre d’investissements dans la phase de démarrage des FinTechs en Afrique.

Les investissements en capital-risque en Afrique ont diminué de 29 % pour atteindre 1,43 milliard de dollars en 2020, ce qui est inférieur à la baisse des investissements directs étrangers sur le continent.

Cependant, le nombre total des opérations sur le continent a augmenté de manière significative, de 44 %, et le nombre d’opérations de démarrage a presque doublé, passant de 127 à 228 opérations

Si les services financiers ont enregistré le plus grand nombre d’opérations, d’investissements en 2020, les startups de la région n’ont pas vraiment profité. La croissance de l’écosystème a fait un bond de 60 % et le nombre de centres technologiques a doublé au cours des deux dernières années.

Dans la même catégorie