- FAAPA FR - http://www.faapa.info -

Inondations dans la ville de Niamey : l’Assemblée nationale exprime sa compassion aux sinistrés

Niamey, 09 sept (ANP)- Les membres du bureau de l’Assemblée nationale sous la conduite de son président l’honorable Ousseini Tinni ont rendu visite, ce mercredi 09 septembre 2020, aux sinistrés des quartiers Saga et Aéroport pour leur exprimer toute leur compassion à la suite des inondations.

Cette visite vise à s’enquérir des dégâts et des préoccupations des populations sinistrées des quartiers Saga et Aéroport à la suite des pluies diluviennes ayant causé des inondations dans ces quartiers de la ville de Niamey.

Dans une déclaration, qui fait suite à cette visite, le bureau de l’Assemblée nationale déclare avoir constaté ‘’des dégâts graves et multiformes sur les logements, les champs, les aménagements hydro-agricoles, la flore et la faune’’, et salue ‘’les solutions d’urgence engagées par le gouvernement pour répondre aux préoccupations des populations sur l’ensemble du territoire national’’.

L’Assemblée nationale tient donc, à travers cette déclaration, à présenter toutes ses condoléances aux familles éplorées, à exprimer toute sa compassion, sa profonde préoccupation face l’ampleur des dégâts à l’ensemble des sinistrés.

L’Assemblée nationale demande, à cet effet, au gouvernement d‘’intensifier les efforts pour soutenir les personnes impactées en termes d’abris, de nourritures, de vêtements, de soins et de sécurité’’.

Elle encourage également le gouvernement à ‘’développer une stratégie nationale de gestion des risques d’inondation’’ tout en félicitant ‘’les forces de défense et sécurité et toutes les bonnes volontés engagées jour et nuit pour porter secours aux sinistrés’’.

Le parlement invite, enfin, ‘’toutes les structures de l’Assemblée nationale, les compatriotes et la communauté internationale à manifester leur solidarité aux populations concernées’’.

Rappelons que, selon un bilan provisoire, ces inondations ont fait plus de 330.000 sinistrés, 51 décès, et plus de 5000 hectares de cultures impactés.