APS DES FEMMES DE L’OPPOSITION DÉNONCENT L’ARRESTATION DE MILITANTES DE PASTEF APS LIGUE 1 : DIAMBARS REMPORTE LE DERBY DE LA PETITE-CÔTE ET CONSOLIDE SON FAUTEUIL DE LEADER APS BIENTÔT UNE ACADÉMIE DE LA MUSIQUE DÉDIÉE AUX FEMMES APS PROLONGATION DE L’EXPOSITION DÉDIÉE À LÉONARDO DE VINCI AU MCN 7 MARS APS « JIGEEN ÑI », DES INSTRUMENTISTES PASSIONNÉES À L’ASSAUT DE LA SCÈNE APS UN PREMIER ALBUM DE « JIGEEN ÑI » AVANT JUIN, UNE AMBITION DE CONQUÉRIR LE MONDE À TERME AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Le PDCI veut garder Yamoussoukro comme bastion du parti AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Le PDCI lance sa campagne à Port-Bouët sous le signe de la cohésion AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Le candidat Ousmane Touré pour une campagne apaisée AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Ousmane Touré candidat pour servir davantage les populations du Denguélé

Afrique du Sud : Arrestation de 19 personnes pour le meurtre de 4 hommes


  3 Février      16        Securité (1895),

   

Johannesburg, 03/02/2021 -(MAP)- Dix-neuf personnes ont été arrêtées pour le meurtre de quatre hommes qui ont été lapidés et brûlés au-delà de la reconnaissance par une foule en colère dans le district de Limpopo (326 km de Prétoria), a indiqué mercredi la police.

La foule avait reproché aux victimes la disparition d’un homme de 25 ans qui avait été vu pour la dernière fois le 25 janvier dernier, après avoir rendu visite à des proches à Makuya, a déclaré Motlafela Mojapelo, porte-parole de la police de Limpopo.

Il a expliqué qu’alors que la police recherchait Gumani Makhesha, les membres de la communauté du village de Mutele se seraient mobilisés et se seraient plus tard rendus au domicile d’un guérisseur traditionnel, Mutshutshu Munyai, accusé d’être à l’origine de la disparition de Makhesha.

«Ils ont incendié sa maison et deux véhicules à moteur et ils l’ont ensuite brûlé, ainsi que son fils (24 ans) et deux autres personnes âgées de 26 et 38 ans», a précisé le porte-parole.

Les suspects doivent comparaître devant le tribunal de première instance de Musina pour meurtre, incendie criminel, dommages à la propriété et violence publique.

Pour sa part, le commissaire de la police provinciale, Nneke Ledwaba, a exhorté les membres de la communauté à travailler en étroite collaboration avec la police, à signaler les crimes à leurs commissariats de police respectifs et à s’abstenir de se faire justice eux-mêmes.

L’insécurité reste un des graves problèmes qui ternissent l’image de l’Afrique du Sud. Un récent rapport du groupe de sondage mondial « Gallup » a classé l’Afrique du Sud cinquième pays le plus dangereux au monde.

Des chiffres officiels ont montré que les crimes graves, en particulier les meurtres, ont continué d’augmenter dans le pays durant 2020.

En moyenne, l’Afrique du Sud enregistre 58,4 meurtres par jour, soit un taux de 35,8 meurtres pour 100.000 personnes, selon le dernier recensement démographique.

Dans la même catégorie