GNA China ready to lead global economic rebound APS L’ANER EST EN TRAIN D’INSTALLER DES MINI-CENTRALES SOLAIRES DANS LE MONDE RURAL, SELON SON DIRECTEUR GÉNÉRAL APS MALICK DAFF SE SATISFAIT DU RÉSULTAT APS KALIDOU KASSÉ EXPOSE ‘’GIS GIS BU BEES’’, SA NOUVELLE VISION PICTURALE APS COUPE DE LA CAF : LE JARAAF PREND UN LÉGER AVANTAGE LORS DE LA MANCHE ALLER ANP Maradi : Le Président Issoufou Inaugure la route Maradi-Madarounfa-frontières Nigéria ANP Niger : Le parlement adopte le statut du personnel militaire des forces Armées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 29 cas de COVID-19 notifiés le 28 novembre 2020 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Journée internationale des droits de l’enfant: Les parents exhortés à déclarer leurs enfants à l’état civil AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée internationale des droits de l’enfant: Les enfants de Bouaflé exhortent leurs parents à maintenir la cohésion sociale

Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Retour au calme à M’Bahiakro après une journée de tension


  21 Octobre      14        Société (25395),

   

M’Bahiakro, 21 oct 2020 (AIP) – Un calme relatif prévaut à M’Bahiakro après une journée de vive tension suite à des heurts entre des jeunes de l’opposition et des jeunes proches du parti au pouvoir.

Ces heurts, qui ont éclaté le lundi 19 octobre 2020, ont repris le mercredi, soit deux jours après. Des groupes de jeunes contrôlant des quartiers de la ville, se regardent en chiens de faïence et les rumeurs qui circulent alimentent la tension.

Les forces de l’ordre venus en renfort dans la ville ont dû intervenir par des tirs de sommation et de gaz lacrymogène pour les disperser, suite à un accrochage.

Le centre de la ville, où se trouve le marché et la plupart des commerce, présente l’allure d’une ville morte. L’école, les services public, para-publics sont fermés et les principales voies d’accès à la ville sont bloquées.

Des actions de médiation sont entreprises par les autorités administratives aidées dans leur tâche par des leaders communautaires afin de ramener le calme dans la localité.

Des jeunes de l’opposition manifestent depuis quelques jours à M’Bahiakro suite à l’appel au boycott du scrutin présidentiel du 31 octobre, pour réclamer le report de l’élection et un dialogue politique.

Dans la même catégorie